Fermer

Guinée: la rumeur a encore tué Alpha Condé

Mise à jour le 30/10/2017 à 18h27 Publié le 30/10/2017 à 18h03 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Politique
alpha condé

#Guinée : A Conakry, la rumeur a donné pour mort le président Alpha Condé. L'intéressé a démenti la rumeur dans un entretien accordé à une radio locale. Mieux, il a fait une randonnée pédestre dans les rues de Kaloum, centre administratif de la capitale, pour démonter qu'il est bien vivant.

Les rumeurs de mort, les présidents guinéens en ont souvent souffert. A son temps, Lansana Conté avait été annoncé mort à plusieurs reprises avant de décéder le 22 décembre 2008. Alpha Condé n'y échappe pas. En septembre 2014, alors qu'il était annoncé mort  à Tunis, le président avait dû faire le tour de Kaloum à pied. Et de dire quelques jours plus tard qu'il est plus en bonne santé que ses détracteurs.

Le bureau de presse de la présidence a dû démentir la rumeur dans un communiqué largement diffusé dans la presse locale. "Disons-le tout de go, le Président Alpha Condé n'est pas mort, il se porte comme un charme. La preuve, il a fait une promenade de santé ce lundi matin dans les rues de Kaloum pour sensibiliser les populations de la presqu'île sur les avantages de Conakry 2030 (projet de la Nouvelle Conakry)", a souligné en substance, le communiqué du bureau de la présidence.


LIRE AUSSI : Sénégal: Abdoulaye Wade réagit violemment suite à la rumeur sur sa mort


"C'est faux et archi-faux", a démenti pour sa part, le porte-parole du gouvernement, Albert Damantang Camara.

En effet, alors que la rumeur persistait dans la matinée de ce lundi, le président Condé est sortie faire une randonnée pédestre dans les rues de Kaloum, le centre administratif et d'affaires, en compagnie du député de la commune. Par endroits, le président guinéen s'est arrêté pour prendre un bain de foule.

La rumeur de ce lundi était si persistante que le président guinéen a donné sa première interview à une radio de la place depuis qu'il est devenu de la République en 2010.

Dans l'après-midi de ce lundi, quatre journalistes de la radio, qui serait à l'origine de la fausse nouvelle, ont été entendus par la police.

De source proche de la rédaction de Gangan FM, tout est parti d'une émission sur la mort d'un journaliste de la radio. Durant l'émission, une musique funèbre nationale a été mise en ligne... Et dans les commentaires, un des journalistes a dit que tout le monde connaîtra la mort. "Sékou Touré est mort, Lansana Conté est mort et même un jour, on dira Alpha Condé est mort", aurait dit un des journalistes. Et cette dernière phrase de notre confrère serait à la base de toute la rumeur.

Le 30/10/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou