Fermer

Guinée: les violences post-élections locales dégénèrent

Mise à jour le 18/03/2018 à 18h26 Publié le 18/03/2018 à 18h24 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Guinée: les violences post-élections locales inquiètent
© Copyright : DR

#Guinée : Un incendie a ravagé dans la nuit de samedi à dimanche le plus grand marché de Guinée, à Conakry, détruisant des centaines échoppes, selon un journaliste de l'AFP et des responsables de commerçants.


Le feu d'origine inconnue s'est déclaré peu après minuit au marché de Madina, dans la proche banlieue de Conakry, selon des témoins. Des centaines d'échoppes ont été emportées par le feu, selon des usagers. Une épaisse fumée noire s'élevait dimanche matin au dessus du marché où des sapeurs pompiers et d'autres secouristes s'affairaient à maitriser le feu résiduel, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Nous sommes en train de recenser toutes les victimes et faire le bilan des pertes qui sont énormes. On peut les estimer à des milliards de francs guinéens", a déclaré à l'AFP un responsable des commerçants. "J'ai tout perdu", a déclaré à l'AFP Aïssata Soumah, une commerçante en pleurs.

"Nous avons été alertés en pleine nuit. C'est très compliqué voire même impossible (d'intervenir). Il y a tellement d'obstacles. Toutes les issues sont fermées par des conteneurs, des murs à béton et des kiosques", a expliqué à l'AFP un sapeur pompier.
Le 18/03/2018 Par Le360 Afrique - Afp

à lire aussi