Fermer

Vidéo. Transfert d'Alpha Condé au domicile privé de sa femme, les Guinéens réagissent

Publié le 03/12/2021 à 12h26 Par notre correspondant à Conakry- Mamadou Mouctar Souaré

#Politique
Guinée: Transfert d'Alpha Condé dans le domicile privé de sa femme
© Copyright : Le360/ Mamadou Mouctar Souaré

#Guinée : Après plusieurs mois de détention, l'ancien président guinéen, Alpha Condé, a été transféré à la résidence privée de son épouse située à Landréah, dans la commune de Dixinn. Une nouvelle qui suscite beaucoup de réactions chez les Guinéens.


Si certains pensent que c'est un acte qui va dans le sens de la libération progressive de l'ex-Président, d'autres trouvent que cette démarche des nouvelles autorités est à haut risque.

En effet, si cette mesure permet de faire retomber la tension autour du CNRD (Comité national du rassemblement pour le développement: junte militaire de transition suite au coup d'Etat du 5 septembre 2021), pas de doute qu’elles suscitent beaucoup de réactions. En effet, d’après Diallo Ramadane, ce transfert est loin d'être synonyme de liberté pour l'ancien locataire de Sekoutouréyah. «Je pense que ce que le colonel Doumbouya a fait est un acte à saluer. Mais, ça ne veut pas dire qu'Alpha Condé est libéré, il est toujours incarcéré dans son domicile. Il avait souvent condamné l'opposition de cette manière en son temps. De toutes les façons, il est incarcéré là où il est. Ce transfert ne dit pas qu'il est libéré», dit-il.

>>> LIRE AUSSI : Guinée: l'ex-président Alpha Condé transféré à la résidence de son épouse en banlieue de Conakry

Néanmoins, est-ce un premier pas vers la libération définitive de l'ancien chef de l'Etat après les récentes pressions de la communauté internationale sur la junte militaire? En tout cas Fatoumata Diaraye Diallo alerte le président de la transition sur la dangerosité, dit-elle, d'une éventuelle mise en liberté d'Alpha Condé.

«Avec la pression de la communauté internationale que subit la junte militaire actuellement, on peut dire en quelque sorte que c'est un pas vers la libération d'Alpha. Mais, je demande au CNRD de faire attention. Si jamais on libère Alpha Condé et son clan, bonjour les dégâts. Ce n'est pas bon pour la Guinée, parce qu'ils sont capables de faire du mal au peuple. Je demande au colonel Doumbouya et aux membres du CNRD de faire beaucoup attention, car la libération d'Alpha Condé est synonyme de guerre civile en Guinée», martèle la jeune femme.

>>> LIRE AUSSI : Guinée : l'ex-président sénégalais Abdoulaye Wade est prêt à accueillir Alpha Condé à Dakar

Aujourd'hui, nombre de Guinéens réclament justice pour toutes les victimes de l'ancien régime dirigé par Alpha Condé. Par ailleurs, le retour chez lui, dans la résidence privée de son épouse, rassure ses militants et certains Guinéens qui craignaient fortement pour son état de santé.

 

Le 03/12/2021 Par notre correspondant à Conakry- Mamadou Mouctar Souaré