Fermer

Un nouveau projet de construction de 768 logements sociaux lancé en Guinée

Publié le 27/04/2016 à 19h50 Par notre correspondant à Conakry Ougna Elie Camara

#Société
logements sociaux
© Copyright : DR

#Guinée : Le gouvernement de Guinée vient d'inaugurer le lancement d’un nouveau projet de construction de logements sociaux destinés aux personnes à faibles revenus. Initié par l’Association pour le développement de l’habitat social (ADEHASO), ce projet porte sur la réalisation de quelque 768 appartements.

Selon l’Agence guinéenne de presse qui révèle l’information, le projet sera situé dans la zone de Dubréka, une ville périphérique de Conakry. Sur un site de 6 hectares, ADEHASO compte bâtir 768 logements dont 16 immeubles pour des travailleurs à revenus faibles et intermédiaires.

La directrice adjointe de l’association initiatrice du projet, Christine Lamah, citée par AGP, précise que ces logements seront destinés aux citoyens de nationalité guinéenne et disposant d’un salaire mensuel. Les bénéficiaires devront aussi accepter de faire domicilier leur salaire dans une banque désignée par le promoteur du projet, avoir la garantie de son employeur sur le montant du prêt à contracter.

Le projet est soutenu par le gouvernement guinéen. D’après l’agence de presse étatique, il a d’ailleurs été officiellement lancé par Louncény Camara, le ministre de la Ville et de l’aménagement du territoire.

Rappelons que la construction des logements sociaux et de haut standing constitue un objectif primordial pour les autorités guinéennes. De ce fait, ces dernières n’hésitent pas à proposer leur accompagnement à tout promoteur désireux d’investir dans ce secteur.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2010, le président Alpha Condé a apporté son soutien à de nombreux projets similaires visant à donner des logements décents aux Guinéens.

A titre d’exemple, le groupe China Dreal Group travaille sur un projet de construction de 30.000 logements sociaux et départements ministériels. Les édifices R+4 et R+5 pour 100.000 personnes pourraient être livrés dans quatre ans.

Par ailleurs, le groupe marocain Addoha développe également un projet de 3.000 logements dans la capitale guinéenne. La pause de la première pierre a eu lieu en mars 2014 lors du passage du roi Mohammed VI à Conakry. L’opérateur immobilier marocain évalue ses investissements à environ 200 millions d'euros et les travaux sont censés se terminer cette année.

Le 27/04/2016 Par notre correspondant à Conakry Ougna Elie Camara