Fermer

Guinée: les coupures d’électricité à Conakry expliquées par la fibre optique

Publié le 01/11/2016 à 08h00 Par Le360 Afrique - MAP

#Société
ligne électrique
© Copyright : DR

#Guinée : La société, Electricité De Guinée (EDG), à travers sa cellule de communication, a apporté samedi, 29 octobre 2016, des précisions sur des désagréments constatés ces derniers temps à Conakry, dans la fourniture du courant électrique, rapporte l’AGP.

Une sortie médiatique, qui vient contrer les spéculations en vrac autour du sujet. «Pour mieux informer la population, nous avons jugé utile de faire venir toute la presse pour qu’elle puisse relayer les réalités du terrain. Donc, il s’agit de la mise en œuvre de la fibre optique. Depuis un certain temps, on est en train d’installer cette fibre optique en Guinée. Car, nous savons que l’avenir du pays passe aussi par le développement numérique.

Ils ont donc utilisé les installations électriques, c’est-à-dire la haute tension d’EDG. C’est sur les poteaux de cette haute tension qu’ils tirent la ligne de la fibre optique. Et vous savez que la haute tension, c’est 110 kilovolts. Et cela équivaut à 110 000 volts. Donc, on ne peut pas se permettre de mettre quelqu’un à côté d’une ligne de 110 000 volts sans l’isoler. Alors, nous avons dit, en utilisant nos poteaux pour installer la fibre optique, on est obligé d’isoler toute la ligne. Et lorsqu’on isole la ligne, ça fait des coupures au niveau de certains quartiers», a expliqué le coordinateur de la Cellule de Communication d’EDG, Madiou Diallo.

Poursuivant ses explications, Diallo a rassuré davantage la population en ces termes : "Ces coupures d'électricité à Conakry, n'ont rien à voir avec Kaléta. Tout va bien à Kaléta. C’est loin de ce que les gens sont en train de dire. Donc, on rassure la population que Kaléta n’a aucun problème", a-t-il martelé.
Le 01/11/2016 Par Le360 Afrique - MAP