Fermer

Guinée. le Web guinéen parodie le "Roi de l'Afrique" autoproclamé avec #BobodyChallenge

Mise à jour le 01/06/2017 à 16h53 Publié le 01/06/2017 à 16h49 Par Mar Bassine

#Société
Guinée: il se proclame "Roi de l'Afrique", le Web ne le rate pas avec le #BobodyChallenge
© Copyright : DR

#Guinée : El Hadj Boubacar Camara est un homme d'affaires qui a reçu une distinction pour son action sociale. Pour communiquer sur cette reconnaissance, il a eu l'idée pas très brillante de se proclamer "Roi de l'Afrique" sur ses affiches. C'est ce qu'attendaient le Twitter et le Facebook guinéens.


El Hadj Boubacar Camara est sans doute le Guinéen le plus parodié depuis l'explosion des réseaux sociaux. L'homme d'affaires a dû regretter d'avoir inscrit sur ses affiches "Sa majesté Aboubacar Bobody Camara, Nana Kouassi Bobo 1er, Roi de l'Afrique, élu meilleur artisan des oeuves sociales". Si c'était une manière d'exprmer avec humour ses sentiments après avoir était distingué, la Toile ne l'a pas pris comme tel. Il a fait l'objet de mille et une parodies. 

Pourtant, s'il a reçu sa distinction c'est parce que dans la vie de tous les jours El Hadj Boubacar Camara dit Bobodi est un bienfaiteur dans la commune de Kaloum où il soutient des centaines de personnes démunies, notamment par la distribution de denrées alimentaires. Mais, le net semble avoir balayé d'un revers de main, cette réputation d'homme généreux. 



Le pagne traditionnel noué autour du torse, un sceptre de fortune à la main et une couronne imporsée sur la tête ont suffi aux guinéens pour entrer dans le jeu avec le mot dièse #BobodyChellenge. Mais, le must a été de se choisir un titre aussi kilométrique que celui l'ex-président gambien, Elhadj Sheikh Professeur, Yaya Jammeh Babily Mansa, etc. 

Cette femme dans un couloir de son appartement s'est servi d'une tête-de-loup au manche assez long à la place du sceptre royal de "Bobody 1er". Une couronne de fleurs sur tête et un vieux pagne jaune assorti à sa coiffe du jour lui ont permis de faire partie des vedettes du #Bobodychallenge. 



Cependant, l'héroïne du jour ne battra pas en imagination "Sa méjesté Ahmed Oudy Sekou 1er, roi de Matoto" qui ajoute en commentaire que #BobodyChallenge est devenu le petit "tapalapa", c'est-à-dire le pain cuit dans les fours traditionnels en argile, si prisé par les Conakrykas. Il est tellement bon qu'on ne peut plus s'en passer. 



Que dire alors de "Sa majesté Koto Karamoko Mohamed Bobolopi Mö Yomboukourai Takkö Kouroufindén Mignan Sifourai 1er Roi de Nongo"? C'est difficile de faire plus long en titre que ce jeune "monarque" qui prend une pause entre deux de ses "soldats armés" de pieds de chaise cassée. 




Le 01/06/2017 Par Mar Bassine