Fermer

Guinée: calmé, Alpha condé revient sur le projet «Un étudiant, une tablette»

Publié le 09/06/2017 à 09h50 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Société
alpha condé

#Guinée : Alors qu'il avait annoncé la suspension du projet «Un étudiant, une tablette», dans un accès de colère, lors de son passage au Palais du peuple à l'occasion du Forum de l'étudiant guinéen, Alpha Condé a reconsidéré sa décision, dans un communiqué rendu public mercredi 7 juin.

Agacé par les étudiants qui lui demandaient de doter chaque étudiant guinéen d'une tablette, conformément à sa promesse, le chef de l'Etat s'était mis en colère la semaine dernière. 

Il avait même insulté les étudiants, les traitant de "petits étudiants surexcités" qui "s'agitent comme des cabris". Alpha Condé était même allé jusqu'à imiter le saut de cabri, et la vidéo de cette partie de son discours enflamme le Web guinéen depuis le week-end dernier.

Une semaine après, dans un communiqué rendu public mercredi dans nuit par les médias d'Etat, Condé dit avoir convoqué ses plus proches collaborateurs et le ministre de l’Enseignement supérieur pour faire un point exhaustif sur la distribution des tablettes dans les universités du pays.

Ledit communiqué indique que le chef de l’Etat a déploré le retard accusé dans le processus. Cela, malgré les explications fournies à cet égard, à savoir l’établissement du fichier biométrique des étudiants, la procédure d’attribution du marché et les délais de commande et de livraison. «Il ressort que malgré tout, l’opération a commencé il y a de cela un mois et a déjà donné des résultats probants: plus de 600 étudiants ont acquis leurs tablettes à des prix défiant toute concurrence, grâce à une subvention importante consentie par l’Etat à la demande expresse de Monsieur le Président de la République, le professeur Alpha Condé», poursuit le communiqué.


LIRE AUSSI : Guinée: Alpha Condé se fâche contre les "petits étudiants"


À l'issue de cette rencontre avec ses collaborateurs et le ministre de l'Enseignement supérieur, le chef de l’Etat s’est réjoui du fait que la distribution des tablettes aux étudiants «ait effectivement commencé et compte déjà de nombreux bénéficiaires». Il a ajouté que les personnes parmi ces premiers bénéficiaires qui ne se sont pas encore familiarisées avec l’utilisation des tablettes bénéficient d’une formation.

Alpha a exhorté toutes les parties impliquées à redoubler d’efforts pour la poursuite et surtout pour la réussite de cette opération qu’il suit «avec une attention particulière et un vif intérêt».

Il ressort de cette sortie médiatique de la présidence qu'Alpha Condé a été victime d'un déficit de communication sur son projet «Un étudiant, une tablette». En janvier dernier, Alpha Condé avait déjà été interpellé sur le sujet par des étudiants qui l'avaient accueilli à l'université Gamal Abdel Nasser de Conakry avec le refrain: «Prési nos tablettes! Prési nos tablettes!». Mais tout porte à croire que son salut auprès des étudiants ne passera que par la poursuite effective de l'opération de distribution de ces fameuses tablettes.

Le 09/06/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou