Fermer

Guinée: 155 migrants rapatriés de Libye sont arrivés à Conakry

Publié le 30/11/2017 à 12h57 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Société
rapatriement des migrants

Un avion rapatriant des migrants subsahariens de Libye.

© Copyright : DR

#Guinée : Sous pression à Conakry, les autorités guinéennes s'activent pour rapatrier leurs ressortissants coincés en Libye. Avec l'appui de l'OIM, un premier groupe de 155 personnes est arrivé dans la nuit de mardi à mercredi à Conakry.

L'arrivée de ce vol fait suite à une série de manifestations à Conakry contre l'esclavage des migrants noirs en Libye, mais aussi pour le rapatriement des migrants guinéens qui y sont coincés. Vendredi dernier, une manifestation de jeunes réclamant le retour de "leurs frères" a été dispersée devant le ministère des Affaires étrangères. "Allez chercher nos frères!", ont scandé les manifestants.

Le gouvernement a réagi en annonçant un rapatriement de 155 migrants guinéens. Il s'agissait du troisième vol humanitaire affrété depuis la Libye durant le mois de novembre.

Avant les manifestations de la semaine dernière, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a soutenu le retour humanitaire de 490 migrants guinéens qui sont arrivés le 1er (247 migrants) et le 11 novembre (243 migrants) à Conakry.


LIRE AUSSI: Cameroun. 250 migrants rapatriés de Libye


L’organisme des Nations Unies chargé des migrations indique qu'elle a récemment passé la barre des 10.000 migrants secourus, rapatriés de Libye dans le cadre d'un programme d’aide au retour volontaire. Depuis mars 2015, lorsque le programme a été lancé, des retours ont eu lieu dans 30 pays différents pour un total de 13.530 hommes, femmes et enfants qui ont ainsi retrouvé leur pays et leurs familles.

Depuis la diffusion d'un documentaire sur la vente de migrants noirs comme esclaves en Libye, et l'indignation qui s'en est suivie, plusieurs gouvernements africains se sont impliqués dans le rapatriement de leurs ressortissants.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: comment réinsérer les migrants expulsés?


En Guinée, l'OIM et le Fonds fiduciaire de l'Union européenne ont mis en place un programme de renforcement de la gouvernance des migrations et de soutien à la réintégration durable des migrants. Avec ce projet, l'organisation humanitaire aide les migrants à créer de petites entreprises, à les faire participer à un projet entrepreneurial collectif et/ou communautaire ou à les inscrire à des programmes de formation professionnelle.

Le 30/11/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou