Fermer

Mondial 2018: contre la Libye, la Guinée ne veut pas jouer en Tunisie

Publié le 05/07/2017 à 11h44 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou

#Sports
Guinée, après plusieurs mois de crise, la Feguifoot a enfin un nouveau président

Après, plusieurs mois de crise, la Fédération guinéenne de football a enfin un président

© Copyright : DR

#Guinée : La FEGUIFOOT (Fédération guinéenne de Football) attend la réponse au courrier qu'elle a adressé à la FIFA pour relocaliser son match contre la Libye dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. La rencontre doit se tenir en Tunisie. Au sein de la fédération, on préfèrerait le Maroc.

Pour des raisons de sécurité, le match qui devait se jouer au mois d'août en Libye a été délocalisé en Tunisie par la FIFA,  l'instance mondiale du football.

"Nous espérons que la FIFA va nous comprendre et relocaliser ce match dans un autre pays que la Tunisie", nous a confié Amadou Diaby, vice-président de la Fédération guinéenne de football (FEGUIFOOT).

La semaine dernière, la Guinée a fait parvenir à la FIFA son opposition à la délocalisation de son match en Tunisie. La raison évoquée par la FEGUIFOOT: la Tunisie est un adversaire direct de la Guinée et de la Libye dans la course à la coupe du Monde 2018.

En plus du fait d'être dans le même groupe, la Guinée a déjà perdu en Tunisie contre les Aigles du Carthage, lors de sa première sortie au compte de ces éliminatoires. Pour sa prochaine confrontation avec la Tunisie, c'est la Guinée qui recevra le match. On ne trouve donc pas intelligent de jouer deux fois sur trois chez l'adversaire. Surtout que la Guinée, troisième du groupe avec zéro point, est condamnée à gagner ses prochains matchs pour obtenir une chance de qualification.


LIRE AUSSI : Mondial 2018. Sénégal-Afrique du Sud: la CAF donne un carton rouge à Joseph Lamptey


La Libye, toujours pas autorisée à accueillir des rencontres internationales sur son sol, en raison de l'instabilité sociopolitique qui règne dans le pays, avait joué son premier match contre la Tunisie en Egypte. "S'il nous était donné de choisir un pays, nous désignerions le Maroc où la Guinée a joué ses matchs internationaux durant la période d'Ebola. Mais si ce n'est pas le Maroc, que ce ne soit pas la Tunisie", souhaite un membre de la FEGUIFOOT.

Les troisièmes matchs de la zone Afrique pour les éliminatoires de la Coupe du monde sont prévus en août prochain. Dans ce groupe A, la RDC est première avec 6 points, suivie de la Tunisie (6 points), de la Guinée (0 pt) et de la Libye (0 pt).

Le 05/07/2017 Par notre correspondant à Conakry Mamourou Sonomou