Fermer

Gabon-Mali: le président malien est allé chercher sa réélection auprès des Maliens du Gabon

Mise à jour le 25/07/2018 à 01h01 Publié le 24/07/2018 à 12h41 Par Mar Bassin N'diaye

#Politique
IBK en campagne à Libreville

Le président malien est allé à Libreville chercher une réélection.

© Copyright : DR

#Mali : Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta s'est rendu à Libreville où il a tenu un meeting de campagne visant à convaincre la forte communauté malienne du Gabon de voter pour lui le 29 juillet.


Pendant des décennies, le Gabon, perçu comme l'Eldorado pétrolier de l'Afrique centrale, a accueilli des milliers de Maliens. Ibrahim Boubacar Keïta, candidat à sa propre succession lors de l'élection présidentielle, n'entend pas laisser ce vivier électoral lui échapper. Hier, lundi 23 juillet, à six jours du scrutin de dimanche prochain, il a animé un meeting électoral qui a mobilisé la forte communauté malienne établie dans la capitale gabonaise.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: présidentielle, entretien avec Mohamed Aly Bathily

Sous l'escorte de la garde présidentielle gabonaise, celui que ses compatriotes appellent par ses initiales IBK s'est rendu au palais des sports de Libreville. S'adressant à ses militants en mandingue, langue la plus parlée au Mali, pendant une demi-heure, il a harangué la foule, l'appelant à lui permettre de poursuivre la réalisation des chantiers qu'il a lancés. 

Ibrahim Boubacar Keïta a affirmé sa confiance pour une victoire à l'issue du 29 juillet, balayant d'un revers de main les accusations de fraude que l'opposition a brandies à plusieurs reprises. Face aux 23 autres candidats, la tâche du président malien est loin d'être facile. D'autant qu'il présente un bilan mitigé notamment à cause de la situation d'instabilité au nord et au centre du pays. De même, sur le plan économique, le chômage des jeunes reste un problème majeur. 

Le 24/07/2018 Par Mar Bassin N'diaye