Fermer
#Culture

Vidéo. Mali: le Mamelon, un vestige du passé glorieux de Sikasso

Mise à jour le 21/08/2017 à 18h29 Publié le 21/08/2017 à 18h18 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Mali : Construit en 1880, le Mamelon de Sikasso est un vestige qui symbolise le pouvoir du roi Tiéba Traoré. Délaissé depuis, le lieu a perdu de son aura. Toutefois, sa réhabilitation va certainement contribuer à améliorer l’attractivité de la ville.

D’une hauteur de 30 mètres et d’une circonférence de 460 mètres à la base et de 50 mètres à son sommet, le Mamelon symbolise le pouvoir du roi du Kénédougou, Tiéba Traoré.  Celui-ci, monté au trône en 1866, a construit l’édifice en 1880. 

Outre l’aménagement d’une maison à étage au sommet de la colline où le roi recevait ses hôtes de marque, le Mamelon est un lieu d’observation par excellence pour les sofas du roi du fait qu’il surplombait la ville et ses environs. En outre, il disposait d’une cave servant de grenier et réservoir de munitions en temps de guerre. Grace à son grenier souterrain, les habitants de Sikasso ont pu survivre durant plusieurs mois au siège de Samory Touré.
Ainsi, le mamelon représente un symbole de la grandeur du royaume du Kénédougou.

Tombée entre les mains du colonisateur en 1898, les colons français y construisent une tour d’observations. A leur départ, ce symbole a été malheureusement négligé.

En 2009, le site a été classé patrimoine culturel national en tant qu’élément du Tata, la muraille qui protégeait la ville. Après avoir servi de rempart contre les invasions, la réhabilitation complète de ce site contribuera à faire du Mamelon un lieu d’attraction touristique indéniable pour la ville de Sikasso.

La camera de le360 Afrique vous guide dans ce lieu chargé d’histoire.
Le 21/08/2017 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté