Fermer

Vidéo. Mali. À cause du numérique, la musique ne nourrit plus les artistes maliens

Mise à jour le 14/07/2020 à 12h05 Publié le 13/07/2020 à 15h23 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Culture
Vidéo. Mali à cause du numérique, la musique ne nourrit plus les artistes maliens
© Copyright : DR

#Mali : Les artistes maliens traversent une période difficile. Le développement du numérique a fortement réduit les ressources qu'ils tiraient de leur production musicale. La situation s'est encore compliquée avec la pandémie et l'interdiction des concerts.

L’avènement du numérique a impacté négativement le secteur de la musique et les nombreux musiciens du Mali, le royaume des griots de l’Afrique de l’Ouest, n’arrivent plus à joindre les deux bouts. En effet, ils tiraient l'essentiel de leurs revenus de la vente de cassettes, de CD et de vidéos, auprès des Maliens et des membres de la forte diaspora disséminée un peu partout dans le monde. 

Les ventes de cassettes, CD et vidéos, réduites dans un premier temps par le piratage via les duplications, sont devenues quasiment nulles aujourd’hui à cause du développement du numérique. Tout le monde utilise les cartes mémoires, les clés USB et recourt au téléchargement via les réseaux sociaux, notamment YouTube. Du coup, «nous ne vivons plus de nos œuvres», soulignent en chœur les artistes maliens.


LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: les musiciens Amadou & Mariam à cœur ouvert


Partant, les seules sources de recettes pour les musiciens maliens restent les concerts publics et privés ainsi que les célébrations de mariages et de baptêmes.

Malheureusement, la pandémie du coronavirus est passée par là, interdisant les regroupements et les concerts. Du coup, de nombreux artistes se retrouvent en situation précaire.

 

Le 13/07/2020 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

à lire aussi