Fermer

L’Agence pour la promotion des investissements a créé 7877 entreprises en 2015

Publié le 03/05/2016 à 18h17 Par De notre correspondant à Bamako Daouda Tougan Konaté

#Economie
PME
© Copyright : DR

#Mali : Créée pour faire la promotion des investissements et faire du Mali une destination prisée, l’Agence pour la promotion des investissements (API-Mali), malgré le contexte sociopolitique moins favorable, a réalisé des résultats encourageants.

Ainsi, en 2015, l’API-Mali a créé quelque 7877 entreprises, notamment dans les secteurs clés de l’énergie, l’agriculture et les infrastructures. En termes de simplification de procédures de création d’entreprise, l’API-Mali est passée à la vitesse supérieure.

Une reforme importante a été opérée en 2015, celle de la réduction du capital minimum pour les sociétés à responsabilité limitée. Ce capital minimum passe d’un million FCFA à seulement 5000 FCFA. «Nous allons entreprendre bientôt une campagne de sensibilisation pour informer le public et tous les porteurs de projets de l’existence de cette reforme majeure», a expliqué le directeur général de l’API-Mali, Moussa Ismaïla Touré, lors des travaux de la 8e session du conseil d’administration de l'Agence.

En outre, courant 2015, l’API-Mali a attiré et traité des projets pour 130 milliards FCFA qui ont été agréés, conformément au code des investissements. L’API, selon son directeur général, entend poursuivre cette dynamique en 2016 avec un objectif de 200 milliards FCFA.

Cependant, l’API-Mali est confrontée à des difficultés d’ordre organisationnel (insuffisance de ressources financières et humaines) qui entravent la bonne marche de l’agence pour l’atteinte des objectifs. A cela, s’ajoute la situation de sortie de crise qui impacte toujours l’image du pays.

Pour y faire face, l’API-Mali vient de se doter d’un business plan 2016-2018 pour un coût de 6 milliards FCFA en raison de 2 milliards FCFA par an. La mise en œuvre de ce business plan doit permettre à l’agence d’atteindre son objectif qui est de vendre l’image du Mali auprès des investisseurs nationaux et étrangers.

Le 03/05/2016 Par De notre correspondant à Bamako Daouda Tougan Konaté