Fermer
#Economie

Vidéo. Mali: un 1er mai au climat social apaisé avant la présidentielle

Mise à jour le 01/05/2018 à 17h21 Publié le 01/05/2018 à 17h11 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Mali : A l’instar de la communauté internationale, les travailleuses et les travailleurs du Mali commémorent aujourd’hui le 1er mai 2018, la célébration de la fête du Travail. C’est la place de l’Indépendance à Bamako qui a été choisie pour le défilé.


Contrairement à l’année écoulée, les festivités du 1er mai 2018 se déroulent dans un climat de relative paix sociale sur fond de dialogue entre les acteurs sociaux et le gouvernement et même au sein des entreprises privées. Ce qui a permis de surmonter les tensions sociales consécutives aux revendications souvent légitimes des travailleurs et d’anticiper d’éventuelles crises.

 Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), le chef de l'Etat malien, dans son adresse à la nation, a déclaré que son gouvernement et lui-même étaient sensibles aux difficultés auxquelles les concitoyens sont confrontés. Selon lui, le gouvernement va continuer à mener des actions qui concourent à améliorer de façon substantielle les conditions de travail et de vie des citoyens.

IBK a par ailleurs expliqué que malgré les ressources limitées de l’Etat, il restait extrêmement attentif à l’amélioration des conditions de vie des travailleurs et a conclu en disant qu’au niveau du secteur public, l’octroi de primes et indemnités de différentes natures depuis son arrivée au pouvoir, s'élèvent à 89,4 milliards de francs CFA de 2013 à aujourd'hui. 
 

Le 01/05/2018 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté