Fermer

Vidéo. Mali: les matières premières de la sculpture sur bois se raréfient

Mise à jour le 08/09/2018 à 12h59 Publié le 08/09/2018 à 12h56 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Economie
Mali: sculpture en bois, les matières premières deviennent rares
© Copyright : DR

#Mali : Les sculpteurs maliens sont connus pour leur ingéniosité dans la sculpture du bois. Toutefois, les artisans maliens ont de plus en plus de difficultés à trouver de la matière première.

La sculpture sur bois est un métier très développé au Mali où les artisans ont une expérience avérée dans la pratique de cet art. Ils retracent l’histoire et le quotidien des Maliens à travers de magnifiques objets d’art. Les sculptures donnent aussi une idée sur les différentes ethnies du Mali, représentées à travers des masques de différentes formes.


Les objets sculptés servent aussi à embellir le salon des Maliens. Un art qui est aussi très sollicité par les touristes et les étrangers qui s’en procurent avant de rentrer dans leur pays d’origine.


LIRE AUSSI: Vidéo: Mali: des artisans qui ont le cuir dans la peau


Seulement voilà: le secteur de la sculpture sur bois traverse actuellement une crise. Les touristes, en premier lieu, rencontrent de sérieux problèmes avec les douaniers qui saisissent les articles à l’aéroport. Une attitude qui est tue le métier de la sculpture au Mali.

Toutefois, le principal facteur de blocage du secteur est lié à l’accès au bois d’ébène. Ce bois extrêmement noble provient des régions du nord du Mali et de la région de Kayes, distante de Bamako, la capitale, de plus de 500 km. Avec la crise sécuritaire qui sévit en ce moment, l’accès au bois du nord du Mali relève du parcours du combattant.  
Le 08/09/2018 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

à lire aussi