Fermer

Vidéo. Mali: à Koulikoro, sur les traces des premiers chercheurs d’or, dans cette partie du fleuve Niger

Mise à jour le 28/02/2021 à 19h06 Publié le 28/02/2021 à 14h21 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Economie
Vidéo. Mali: extraction de l’or et de matériaux de construction dans le lit du fleuve Niger à Koulikoro
© Copyright : Le360 / Diemba Moussa Konaté

#Mali : A près de 60 km de Bamako, la ville de Koulikoro est la deuxième région administrative du Mali. Autrefois lieu important du transport ferroviaire du pays, elle vit aujourd'hui un regain d'intérêt, avec une filière aurifère qui vient donner un nouvel espoir à ses habitants. Visite guidée.

Un filon aurifère pourrait bien avoir été découvert près de la ville de Koulikouro. Certains habitant sont en effet parvenus à extraire quelques pépites d’or dans le fleuve Niger.

Lors de l'indépendance du Mali, en 1958, Koulikoro était une ville économiquement prospère. Mais aujourd'hui, l’Huilerie cotonnière du Mali (Huicoma) est en faillite et la Compagnie malienne pour la navigation (Comanav) doit affronter d'importantes difficultés.


>>>LIRE AUSSI: Mali: de l'or en quantité industrielle saisi sur la route vers la Guinée
Les habitants de la région se sont dernièrement tournés vers l'exploitation de carrières de sable ou de gravier, matériaux indispensables au BTP, de telle sorte que l'ensemble des activités économiques de la région y sont actuellement liées. 

Si l'activité d'orpaillage est toute récente dans cette région, le Méguétan, commune de Koulikouro, la localité n'étant pas réputée être une zone aurifère, les chercheurs d'or parviennent tout de même à écouler leurs précieuses trouvailles, bien qu'aucun d'entre eux ne se soit encore enrichi.


Le 28/02/2021 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté