Fermer

Vidéo. A Bamako: le poulet rôti, c'est bon pour les affaires, les papilles et... la santé

Mise à jour le 04/04/2021 à 17h01 Publié le 04/04/2021 à 16h57 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Economie
Le poulet rôti à Bamako la bonne affaire pour les palais
© Copyright : Le360 / Diemba Moussa Konaté

#Mali : L'arrivée des fours électriques permet un nouveau business de la street food à Bamako. Des rôtisseries sont ainsi désormais implantées un peu partout, dans différents quartiers de la capitale malienne. Investisseurs, comme consommateurs, y trouvent leur compte.

A la nuit tombée, ce sont de longues files d'attente qui se forment devant les rôtisseries de Bamako. Certains restaurants de la capitale malienne peuvent ainsi servir 30, voire 40 poulets par soirée.

Ces nouveaux restaurants, spécialisés dans le poulet rôti, sont en effet aujourd'hui très appréciés de nombreux Bamakois, qui découvrent cette forme de restauration rapide, à la portée de tous.

Dans la capitale malienne, où la viande de mouton est la plus consommée, le poulet rôti a, lui, des vertus diététiques que n'a pas la viande ovine. 


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Mali. Covid-19: régime sec pour les propriétaires de restaurants et les vendeurs de poulets

Les médecins recommandent à certains de dîner plutôt d'un bon poulet rôti, plutôt que de cette viande rouge, bien trop riche en cholestérol. Et même s'ils ne souffrent de rien, certains adeptes des rôtisseries de Bamako n'hésitent pas à brandir cet argument. D'où l'engouement constaté. 

Le prix du poulet rôti varie entre 2000 à 3500 FCFA, et les restaurateurs emploient au moins 4 à 5 personnes dans leur entreprise. Au-delà du plaisir procuré aux papilles des Bamakois, cette activité contribue donc à réduire le taux de chômage dans la capitale.

 

Le 04/04/2021 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté