Fermer
#Médias

Vidéo. Mali: une carte de presse plus sécurisée pour écarter les faux journalistes

Mise à jour le 11/02/2018 à 11h30 Publié le 11/02/2018 à 08h22 Par Mar Bassine

#Mali : Le ministre de la Communication et de l’économie numérique du Mali, Arouna Modibo Touré, a procédé au lancement officiel de la nouvelle carte de presse numérisée. Une opération qui entre dans le cadre de l'assainissement du secteur de la presse malienne.

La mise à disposition de ce document pour les journalistes est le fruit de la volonté des autorités et des hommes de médias en vue de contribuer davantage à l’assainissement et à la professionnalisation du paysage médiatique national. L’ancienne carte de presse, au format plus grand, est moins sécurisée et était souvent détenue par des personnes qn'ayant rien à voir avec la profession de journaliste.

La nouvelle carte de presse contient, au recto, plusieurs informations comme le nom et le prénom de son détenteur, sa fonction, sa photo d’identité et en majuscule, la mention "laissez-passer". Au verso figurent l’adresse du détenteur, le nom de l’employeur, la mention strictement personnelle.

Détail très important: il y a un code-barre de sécurité qui permet, en cas de contrôle technique, d’identifier facilement le détenteur afin de réduire la malfaçon et la fraude.

La carte de presse aura une validité de 3 ans et sa délivrance est gratuite durant ces trois premières années. Le ministre précise qu'il s'agit d'un vœu du président Ibrahim Boubacar Keita. Il ajoute que la durée de validité restante de l’ancienne carte est de 6 mois.

Arouna Modibo Touré a tenu à remettre au doyen de la profession, Mahamadou Kaloga, journaliste reporter, la première carte de presse marquée du n°001.    
Le 11/02/2018 Par Mar Bassine