Fermer

Sidiki Diabaté: l’étoile montante de la musique malienne

Publié le 13/05/2016 à 18h53 Par De notre correspondant à Bamako Daouda Tougan Konaté

#People
Sidiki Diabaté

Sidiki Diabaté, surnommé le "Prince de la Kora".

© Copyright : DR

#Mali : Jeune artiste malien, Sidiki Diabaté, à 23 ans seulement, est le chouchou des inconditionnels de la musique au Mali. Excellent joueur de Kora et du piano, le jeune prodige de la musique malienne est à la fois auteur, compositeur, interprète, programmeur, arrangeur et ingénieur du son.

Fils de Toumani Diabaté, lauréat des Grammy Awards de 2006 et 2010, Sidiki Diabaté, qui a appris la Kora sous la direction de son père, est l’un des jeunes artistes qui drainent aujourd’hui les foules partout au Mali, en Afrique et ailleurs. L’originalité de sa musique réside dans sa capacité à mélanger la Kora, instrument traditionnel (enseigné de père en fils) et le modernisme à travers la programmation numérique.

Formé à l’Institut national des arts du Mali, où il décroche, après 4 ans d’études, un diplôme de professeur de musique, Sidiki Diabaté s’est ensuite enrichi les connaissances au Conservatoire Multimédia Balla Fasseké.

Le jeune artiste donne son premier spectacle en Europe, en 2006, en compagnie de Vieux Farka Touré, fils d’Ali Farka Touré. En 2007, il est l’invité du festival parisien ‘’Sous la plage’’ et effectue, en 2008, sa première tournée en Europe et en Afrique du nord avec son père pour la promotion de l’album ‘’Mandé Variation’’.

Surnommé petit prince de la Kora, Sidiki Diabaté, grâce à son style, émerge au sein d’un groupe de jeunes rappeurs maliens appelé ‘’Génération RR’’. En 2010, il remporte le hip hop Awards du meilleur beat maker. Toujours la même année, son groupe GRR remporte le titre de meilleur groupe de Rap.

Le multi-instrumentaliste sera propulsé au sommet avec son titre fétiche «inianafin De Bèna» (tu me manques) qui continue de cartonner, et qui a été repris par le rappeur français Booba qui l’a intitulé ‘’Validé’’.

Membre de la symphonie de la Kora créée par son père Toumani Diabaté qui regroupe plus d’une vingtaine de joueurs de Kora, Sidiki Diabaté a un agenda chargé. Il enchaîne les concerts à l’intérieur du Mali et à l’extérieur. Le plus récent, c’est le concert à guichet fermé à Abidjan en Côte d’Ivoire le 07 mai, après celui de Paris en avril dernier. Il était également l’un des artistes invités par le Président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro, pour la célébration de son 44e anniversaire, le 08 mai à Abidjan.

Même s’il n’a pas encore produit d’album, Sidiki Diabaté est l’étoile montante de la musique malienne dont l’immense talent fera encore vibrer les salles de concerts, stades et autres lieux de manifestations au Mali, en Afrique et ailleurs.

Le 13/05/2016 Par De notre correspondant à Bamako Daouda Tougan Konaté

à lire aussi