Fermer

Mali: l’ONU condamne les combats entre des signataires de l’Accord de paix

Publié le 23/07/2016 à 11h39 Par Le360 Afrique - MAP

#Politique
Gatia
© Copyright : DR

#Mali : L’ONU a condamné vendredi les récents combats survenus les 21 et 22 juillet à Kidal, au Mali, entre deux groupes armés signataires de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali.

Dans un communiqué, le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, déplore cette première violation du cessez-le-feu depuis septembre 2015, appelle les responsables des deux groupes à restaurer le calme et leur rappelle leurs engagements et obligations concernant la protection des civils, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité et du droit international.

A ce "moment crucial" pour le processus de paix, l’ONU encourage les parties signataires à “prendre les mesures nécessaires à la rapide et complète mise en œuvre de l’accord de paix”, y compris la mise en place des autorités intérimaires et des arrangements sécuritaires, a souligné Dujarric.

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) continuera, a-t-il assuré, de prendre “toutes les dispositions nécessaires” pour assurer la protection de la population civile et la mise en œuvre de son mandat, y compris en ce qui concerne la restauration de l’autorité de l’Etat, conformément à la résolution 2295 (2016) du Conseil de sécurité des Nations Unies.
Le 23/07/2016 Par Le360 Afrique - MAP