Fermer
#Politique

Vidéo. Mali. Procès de Sanogo, sitôt ouvert, sitôt suspendu

Publié le 30/11/2016 à 19h37 Par Kofi Gabriel

#Mali : Le procès d’Amadou Haya Sanogo, chef de l’ex-junte malienne poursuivi pour «assassinat et complicité d’assassinat» de militaires (des bérets rouges) dont les corps ont été retrouvés dans un charnier en 2013 a démarré ce mercredi. Le procès prendra le temps nécessaire pour que la vérité éclate.

Finalement, le procès d’Amadou Haya Sanogo, chef de l’ex-junte militaire malienne a démarré aujourd’hui. L’officier comparait avec 16 co-prévenus pour «enlèvement et assassinat, complicité d’enlèvement et d’assassinat» de soldats, les «Bérets rouges», corps d’élite de l’armée malienne dévoué à l’ancien président malien Amadou Toumani Touré (ATT).

En effet, opposés au putsh de mars 2012 conduit par Amadou Haya Sanogo, les «Bérets rouges», fidèles du président ATT avaient tenté un contre-coup d‘Etat un mois plus tard. Ayant échoué dans leur tentative, ils ont été pourchassés et certains d’entre eux ont été exécutés. En 2013, les corps d’une vingtaine d’entre eux ont été retrouvés près de la garnison de Kati, où était basé le quartier général de Sanogo et ses hommes (les Bérets verts).

Le procès a été suspendu jusqu’au 2 décembre 2016. Toutefois, le procureur général, Mamadou Lamine Coulibaly, a souligné que «le procès mettra le temps qu’il faut pour la manifestation de la vérité».
Le 30/11/2016 Par Kofi Gabriel