Fermer
#Politique

Vidéo. Mali-Exclusif: le ministère de la Défense répond aux accusations de HWR

Mise à jour le 13/09/2017 à 11h44 Publié le 13/09/2017 à 11h38 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Mali : Suite au rapport de l’ONG américaine Human Rights Watch publié vendredi dernier qui accuse les Forces armées maliennes de graves violations de droits de l’homme dans le cadre des opérations contre les groupuscules islamistes, ​ le ministère de la défense du Mali apporte quelques éclaircissements.


Après le rapport à charge de Human Rights Watch contre les forces de défense maliennes, le lieutenant Colonel Aminata Diabaté, la cheffe de section Droit International Humanitaire et Droits de l’Homme au ministère de la Défense et des Anciens Combattants a accpeté de donner plus de précisions. 

Il faut noter que le rapport n'a pas été tendre avec les forces de sécurité et de défense malienne. Il parle d'un charnier découvert dans la région nord du pays et qui contiendrait plusieurs cadavres. De plus, Human Rights Watch estime que l'armée confond souvent les habitants de l'éthnie peule aux terroristes, de sorte qu'ils font l'objet de mission punitive. D'ailleurs, cela explique qu'une bonne partie d'entre eux se soit réfugiée en Mauritanie au camp de Mbera. 


Le 13/09/2017 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté