Fermer

Vidéo. Mali: la filière gomme arabique se penche sur son potentiel

Mise à jour le 04/02/2018 à 10h09 Publié le 04/02/2018 à 10h01 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Politique
Le bilan de la gomme arabique au mali
© Copyright : DR

#Mali : Le Mali exporte un peu plus de 5000 tonnes de gomme arabique par an. Il est l'un des premiers fournisseurs mondiaux.


Cette semaine, les acteurs de la filière au Mali étaient réunis pour présenter les statistiques de la campagne gomme arabique au titre de l'exercice 2016. Au cours de la rencontre, ils ont discuté des contraintes liées au développement de la filière ainsi que des défis à relever.

En 2016, 5088 tonnes de gomme arabique malienne ont été écoulées sur le marché international, selon les résultats d’une enquête réalisée concernant cette filière. Cependant, la catégorie gomme arabique dite de 3e choix occupe la première place des exportations avec 1951,2 tonnes. Cette catégorie, moins valorisée, est destinée notamment à l'industrie de la colle sèche, des enveloppes, étiquettes et timbres.



Quant au premier choix qui est de qualité alimentaire, la quantité exportée a atteint 1549,25 tonnes. Le deuxième choix, avec 1548,25 tonnes vendues à des clients étrangers, sert également dans l'industrie alimentaire, comme les jus, les friandises, etc, mais nécessite un prétraitement.

A titre de rappel, les principaux pays clients sont la France, l’Inde et l’Irlande. La valeur totale des exportations de gomme arabique, toutes catégories confondues en 2016, s’est élevée à 2.191.575.000 F.CFA.

Le problème lié au paiement des redevances par les exportateurs de gomme arabique, la suspension de la redevance des eaux et forêts sur la gomme arabique sont des contraintes soulevées par les acteurs de la filière au cours de cette enquête qui vient de s’achever.  
Le 04/02/2018 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté