Fermer
#Politique

Vidéo. Présidentielle malienne: Moussa Sinko Coulibaly prône le dialogue au Nord

Mise à jour le 17/07/2018 à 18h02 Publié le 17/07/2018 à 18h01 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Mali : A deux semaines du scrutin présidentiel, le candidat de la Plateforme pour le changement, Moussa Sinko Coulibaly, livre son point de vue et partage son programme avec les lecteurs de le360 Afrique.


Ancien membre très influent de la junte militaire qui a fait partir l'ex-chef de l'Etat Amadou Toumani Touré du pouvoir en 2012, Moussa Sinko Coulibaly démissionnait de l'armée, précisément le 30 novembre 2017, pour se consacrer à la politique. Il lance son propre mouvement, la Plateforme pour le changement, le 20 janvier 2018, date historique puisqu'elle coïncide avec celle de la fête de l'armée.

En entrant sur la scène politique, l'ancien général de l'armée malienne, ancien ministre de l'Administration territoriale et ex-directeur général de l'Ecole de maintien de la paix, envisage de contribuer au développement de son pays autrement.

Moussa Sinko Coulubaly pense que la solution à la crise au nord et au centre du Mali passe nécessairement par l'organisation d'une conférence nationale. Une conférence qui réunira toutes les forces vives de la nation, tous les mouvements armés, la société civile. Cela permettra aux Maliens de se tenir un langage franc et sincère afin que chacun reconnaisse sa responsabilité.

Dans le domaine de l'agriculture, le candidat de la Plateforme pour le changement veut aller vers une modernisation accrue du secteur pour que le paysan puisse vivre de son exploitation. Les défis à relever sont énormes, selon Moussa Sinko Coulibaly.
Le 17/07/2018 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté