Fermer
#Politique

Vidéo. Mali: la filière mil-sorgho se penche sur l'écoulement de la production

Mise à jour le 10/10/2018 à 18h11 Publié le 10/10/2018 à 18h05 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Mali : Avec près de 10 millions de tonnes de céréales, le Mali reste l'un des plus gros producteurs de la sous-région. Le manque d'organisation du marché limite malheureusement le potentiel d'exportation de la filière.


Les acteurs de la chaîne de valeur mil-sorgho étaient réunis à la Chambre de commerce de Bamako les 8 et 9 octobre pour renouveler le bureau national et aussi échanger sur les enjeux liés la commercialisation du mil et du sorgho.

Le Mali, un grand producteur de céréales avec près de 9 millions de tonnes, exporte les excédents en Guinée Conakry, au Burkina Faso, au Sénégal, mais c'est le Niger qui demeure son plus gros client.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: les céréaliers se sont donné rendez-vous à Ségou

Après l'achat des céréales par l'Office des produits agricoles du Mali (OPAM) et la FAO auprès du Groupement des producteurs céréaliers, les importateurs des pays voisins viennent s'approvisionner en céréales.

Les producteurs céréaliers du Mali ont reçu l'aide d'un projet financé par l'USAID pour accroitre la production céréalière au Mali. Il n'empêche que le groupement est confronté à un problème de commercialisation, lié à  l'uniformisation des prix entre les vendeurs de céréales et aux tracasseries douanières.

Le 10/10/2018 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté