Fermer

Vidéo. Mali: le 58è anniversaire de l'armée malienne célébré à Bamako

Mise à jour le 22/01/2019 à 13h45 Publié le 22/01/2019 à 13h44 Par Mar Bassine

#Politique
Mali: 58e anniversaire de l'armée malienne fêté à Bamako
© Copyright : DR

#Mali : Le dimanche 20 janvier dernier, des invités venus nombreux assister aux festivités du cinquante-huitième anniversaires des Forces armées maliennes, ont eu droit à un cérémonie haute en couleurs. Compte-rendu en images.

Des défilés de tous les corps d'armée et de toutes les armes, mais aussi présentation des équipements militaires les plus récents ont été au rendez-vous de cet anniversaire. 

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, en sa qualité de chef suprême des armées, a ainsi présidé dimanche dernier au camp Soundjata Keita de Kati, à quelques kilomètres de la capitale, Bamako, les festivités de commémoration du cinquante-huitième anniversaire de l’armée malienne.

Le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, ainsi que les membres de son gouvernement, étaient tous présents dans le mythique camp de Soundjata Keita situé à 15 kilomètres à vol d'oiseau de Bamako. 



Cette cérémonie s'est déroulée en présence de plusieurs diplomates accrédités au Mali. 


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: un hélicoptère de l'armée s'écrase de façon spectaculaire

L’armée malienne a récemment acquis deux nouveaux bateaux, et cinq véhicules blindés. Ce cinquante-huitième anniversaire de sa création a donc été l'occasion idoine pour les forces de défense maliennes de les présenter. 

Selon le Président de la République, ces équipements permettront de sécuriser le trafic fluvial. Ibrahim Boubakar Keïta a rappelé à cet égard que le centre du Mali constitue aujourd’hui un vrai sujet de préoccupations, et a regretté que le fleuve Niger n’ait pas été épargné par des troubles.

Pour le président, ces équipements à capacité d’intervention rapide, vont permettre de sécuriser le trafic fluvial, crucial dans un pays comme le Mali.

Ibrahim Boubacar Keïta a en outre déploré le crash d’un hélicoptère de l’armée de l’air, survenu la veille à Kati, lors d’un exercice.

Le chef suprême des armées a placé cette cérémonie sous le signe de l’espoir et de la poursuite de son engagement à redonner à l'armée malienne ses lettres de noblesse. 

Le 22/01/2019 Par Mar Bassine