Fermer

Vidéo. Mali: l'imam Dicko réussit une mobilisation qui fait trembler le pouvoir

Mise à jour le 06/06/2020 à 13h33 Publié le 06/06/2020 à 13h32 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Politique
Mali. l'Imam Dicko réussit une mobilisation exceptionnelle de plusieurs centaines de milliers de personnes
© Copyright : DR

#Mali : Ce vendredi 5 juin, Bamako a connu la plus imposante marche jamais organisée par l'opposition pour appeler à de profonds changements dans le pays. Certains ne se sont pas privés d'appeler clairement au départ du chef de l'Etat, Ibrahim Boubacar Keïta.

A l’appel de la Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’imam Mahmoud Dicko (CMAS) de la Coalition du front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) et Espoir pour Malikoura (EMK), des dizaines, voire des centaines de milliers de Maliens ont manifesté ce vendredi devant le monument de l’Indépendance à Bamako.

Ils ont dénoncé la mauvaise gouvernance, la corruption qui a pris de l’ampleur, et demandé la démission du président de la République Ibrahim Boubacar Keïta. On pouvait lire sur les pancartes, des slogans hostiles au régime du chef de l'Etat.

>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: réactions à l'appel pour une immense manifestation ce vendredi

«Trop c’est trop, Boua ka bla», «On n'en peut plus de la mauvaise gouvernance», «Non aux députés imposés et nommés», «IBK et Karim, dégagez», «Maliennes et Maliens, levons-nous pour le Mali».

A la fin du meeting, les manifestants se sont dirigés vers la résidence du président de la République à Sébénikoro. Une marche qui a été sévèrement réprimée par les forces de sécurité causant la mort de plusieurs hommes et faisant des blessés. 



Le 06/06/2020 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté