Fermer

Vidéo. Les Maliens réagissent à la formation d'un gouvernement de six membres, ramassé à l'extrême

Mise à jour le 04/08/2020 à 10h39 Publié le 03/08/2020 à 13h36 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Politique
Vidéo. Les Maliens réagissent face à la formation du mini-gouvernement
© Copyright : DR

#Mali : La mise en place d’un gouvernement très ramassé, composé uniquement de six membres, et dirigé par le Premier ministre Boubou Cissé est différemment commentée dans le pays. Certains y voient une manière de gagner du temps alors que d’autres pensent qu’il peut contribuer à trouver des solutions.

La crise politique au Mali semble connaître un début de solution. La mise en place d’une équipe gouvernementale réduite de 6 membres dirigée par le Premier ministre Boubou Cissé et chargée de déployer l’action gouvernementale sur les fronts politiques, économiques et sociaux entraîne des réactions diverses.

Cette équipe gouvernementale réduite, dirigée par Boubou Cissé comprend: Tiebilé Dramé, ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Abdoulaye Daffé, ministre de l’Economie et des finances, général Ibrahima Dahirou Dembelé, ministre de la Défense et des anciens combattants, Boubacar Alpha Bah, ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, Kassoum Tapo, ministre de la Justice et des droits de l’Homme et général Bamba Moussa Keita, ministre de la Sécurité et de la protection civile.

Si certains apprécient le choix des hommes qui peuvent constituer un noyau dur à même d'amener les Maliens autour d’une table de négociations, d’autres y voient surtout une manière de gagner du temps, et soulignent que le régime d’Ibrahim Boubacar Keita est incapable d’apporter des solutions aux problèmes dont souffre la population: insécurité, crise politique, crise économique, etc.


LIRE AUSSI: Mali: IBK se plie à la demande de la CEDEAO, l'opposition dit niet


Du coup, pour ceux-là, la seule solution qui prévaut est la démission d'IBK, ce que ne cautionne pas les pays-membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).





Le 03/08/2020 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté