Fermer

Vidéos. Crise politique au Mali: Goodluck Jonathan joue sa dernière carte chez le chérif de Nioro

Mise à jour le 14/08/2020 à 17h55 Publié le 13/08/2020 à 18h55 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Politique
Vidéos. Crise politique au Mali: Goodluck Jonathan chez le Chérif de Nioro

Le président Goodluck Jonathan, chez le chérif de Nioro.

© Copyright : Le360 / Diemba Moussa Konaté

#Mali : Dans sa recherche de solutions à la crise sociopolitique du Mali, le médiateur de la Cédéao, Goodluck Jonathan, ancien président du Nigéria, vient de séjourner à Nioro du Sahel, pour demander au chérif Bouyé d’agir sur les responsables du M5-RFP, dans le but de mettre fin aux hostilités.

A sa descente d'avion, à 11h30 hier mercredi 12 août, le médiateur de la Cédéao, Goodluck Jonathan,
a été accueilli par les autorités locales, le fils aîné du Cherif de Nioro du Sahel et une forte délégation du parti Alliance démocratique pour la Paix (ADP-Maliba), qui vient de sortir du gouvernement d'Ibrahim Boubacar Keïta.



Il s'est ensuite rendu à la résidence de son hôte, le très influent chérif Bouyé, considéré comme l'autorité morale de l'imam Mamoud Dicko. Après quelque temps d'attente dans la salle d'accueil, il a été reçu par le religieux.

Dans sa déclaration, l'ancien chef de l'Etat nigérian, qui reconnaît "la valeur et la grandeur" de l'homme de Dieu, dira aussi que le chérif représente une force morale et une personne de marque indispensable à la résolution de la crise que traverse le Mali.

M. Jonathan invite cependant le guide des hamalistes à s'impliquer auprès des deux partis pour entamer une négociation qui conduirait vers une sortie de crise définitive.

Pour sa part le chérif Bouyé a salué et remercié l'hôte de marque pour sa démarche, avant de dire qu'il l'a entendu et compris.

Ils ont ensuite eu un entretien en tête à tête, sans que le contenu n'en soit révélé aux nombreuses personnes qui ont suivi la délégation dans ses moindres déplacements.

En tout cas, les visiteurs ont quitté la salle le sourire aux lèvres. Ils ont pris ensuite la direction de l'aéroport pour le retour.

L'avion du médiateur a décollé de l'aéroport de Nioro à 16h15.


Le 13/08/2020 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté