Fermer

Mali: la junte militaire annonce l’ouverture des échanges sur la transition

Mise à jour le 29/08/2020 à 12h37 Publié le 28/08/2020 à 22h12 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Politique
Junte militaire malienne

Le colonel Assimi Goïta (au centre), président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP).

© Copyright : DR

#Mali : Le Comité national pour le salut du peuple (CNSP) a annoncé que les échanges sur la transition démocratique au Mali vont démarrer le samedi 29 août au Centre international des conférences de Bamako. Voici les structures invitées à cette rencontre.

Le Comité national pour le salut du peuple (CNSP), présidé par le colonel Assimi Goïta, annone qu’elle organise demain samedi 29 août, au Centre international des conférences de Bamako, des échanges sur l’organisation de la transition démocratique au Mali.

A cette importante manifestation sont conviés: le Conseil national de la société civile, le Forum des organisations de la société civile, les Mouvements signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger, le groupement des partis politiques de la majorité, le groupement des partis politiques de l’opposition politique, le groupement des partis politiques du centre et les partis politiques non alignés.  

Avant cette décision, les dirigeants des pays de la CEDEAO avaient demandé aux militaires d'engager "immédiatement" la transition et de former rapidement un gouvernement chargé de préparer des élections législatives et présidentielle "dans un délai de 12 mois".
Le 28/08/2020 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté