Fermer

Vidéo. Mali: des questions en suspens à la fin de la concertation pour la transition

Mise à jour le 14/09/2020 à 14h13 Publié le 13/09/2020 à 14h39 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Politique
La concertation pour la transition a pris fin ce week-end à Bamako
© Copyright : Le360 / Diemba Moussa Konaté

#Mali : Les travaux sur la concertation nationale sur la transition après le coup d'Etat militaire ont pris fin ce samedi à Bamako au Centre International des Conférences.


Le Conseil national pour le salut du peuple (CNSP) qui a pris le pouvoir au Mali après la démission forcée du président Ibrahim Boubacar Keïta a organisé une concertation nationale à laquelle ont pris part aussi bien des membres de la société civile que ceux de la classe politique, notamment le mouvement contestataire du M5-RFP, des représentants des signataires de l'accord d'Alger.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Réactions des Maliens aux concertations nationales


Le centre international des conférences de Bamako (CICB) a abrité les travaux de cette concertation nationale sur la transition au Mali du 10 au 12 septembre courant. Il était question au cours de cette rencontre,  de débattre de la forme de transition au Mali.

A la fin de trois jours de travaux, les participants ont adopté la Charte de la transition et la feuille de route pouvant conduire la transition au Mali pour une sortie de crise définitive. Pour la présidence de la transition, les avis sont partagés; si certains pensent que la transition doit être dirigée par les militaires, d’autres estiment que ce sont les civils qui doivent la mener sous peine de sanction de la Cédéao.

 

Le 13/09/2020 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté