Fermer

Vidéo. Mali: incompréhension après l'occupation d'un village par les djihadistes pendant 10 jours

Mise à jour le 25/10/2020 à 16h02 Publié le 25/10/2020 à 15h59 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Politique
Vidéo. Mali: incompréhension après l'occupation d'un village par les djihadistes pendant 10 jours
© Copyright : Le360 / Diemba Moussa Konaté

#Mali : Les Maliens ont été surpris d'apprendre que les djihadistes pouvaient occuper tout un village, non pas à l'extrême nord du pays, mais en plein centre vers la partie la plus au sud de la frontière avec la Mauritanie.


Il aura fallu que le colonel Assimi Goïta himself, vice-président de la République en cette période de transition, se remette en treillis militaire pour aller libérer le village de Farabougou. Aussi étonnant que cela puisse paraître, c'est pourtant la situation ubuesque à laquelle les Maliens ont eu droit pendant une dizaine de jours.


>>>LIRE AUSSI: Mali: l'armée reprend le contrôle d'un village assiégé par des djihadistes depuis 10 jours

Un village entier, autant dire une portion du territoire malien, a pu échapper au contrôle total de l'Etat. Les djihadistes y ont fait la loi, empêchant les villageois d'entrer ou de sortir de ce bourg situé sur la nationale 31.

Ce fait divers montre combien la menace terroriste est encore présente, 8 ans après l'incursion de djihadistes qui avaient réussi à occuper la totalité du nord du pays, allant jusqu'à y installer un califat. Cet évènement qui intervient à quelques jours de la libération controversée de quatre otages en contrepartie de 200 terroristes, pose également questions.

 

Le 25/10/2020 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté