Fermer

Mali: Paris condamne le "coup de force" de la junte, "exige" la libération des dirigeants de transition

Publié le 25/05/2021 à 16h10 Par Le360 Afrique - Afp

#Politique
Mali: le colonel Assimi Goïta demande la levée des sanctions de la Cédéao

Le colonel Assimi Goïta, vice-président de la Transition malienne.

© Copyright : DR

#Mali : La France a condamné mardi "le coup de force" de l'homme fort du pouvoir malien, le colonel Assimi Goïta, et "exigé" la libération du président et du Premier ministre de transition, arrêtés la veille.

"La France condamne avec la plus grande fermeté ce coup de force qui s’est déroulé hier au Mali (...). Nous exigeons la libération des autorités, dont la sécurité doit être garantie, et la reprise immédiate du cours normal de la transition", a déclaré le chef de la diplomatie française à l'Assemblée nationale.

Le 25/05/2021 Par Le360 Afrique - Afp