Fermer

Fin de course pour le fournisseur présumé d’armes et de logistique d’Ançar Eddine du Sud

Mise à jour le 09/05/2016 à 11h25 Publié le 09/05/2016 à 11h13 Par De notre correspondant à Bamako Daouda Tougan Konaté

#Société
Yacouba Touré

Yacouba Touré d'Ançar Dine.

© Copyright : DR

#Mali : Le présumé livreur d’armes et logisticien du groupe Ançar Eddine du Sud a été arrêté à Senou. L’individu, indique la Direction générale de la sécurité d’État (DGSE) malienne, s’était reconverti en négociant de bétail dans la perspective d’échapper à la vigilance des services de renseignement.

Répondant au nom de Yacouba Touré, le principal livreur d'armes et logisticien du groupe Ançar Eddine du Sud du Mali a été arrêté à Sénou. Agé d’une quarantaine d’années et originaire du cercle de Djenné, en 4e région administrative du Mali, il constitue un des maillons importants de la chaîne logistique de ce groupe teroriste.

En 2010, il avait rejoint les groupes islamistes dans la région de Kidal, où il a suivi des formations militaires en maniement d’armes. Il devint alors un membre de la police islamique et fit la connaissance de l’Emir d’Ançar Eddine du Sud, Souleymane Kéïta, et le chef de la branche burkinabé d’Ançar Eddine, Boubacar Sawadogo.

Yacouba Touré est présenté comme l’un des initiateurs de la création des groupes terroristes au sud du Mali et y assurait le rôle de principal pourvoyeur en armes et logistique.

Toujours selon la DGSE, c’est lui qui a fourni les armes et les grenades au groupe de Boubacar Sawadogo, constitué de terroriste de nationalité burkinabé.

Sa livraison d’un vingtaine d’armes de guerre, une trentaine de grenades ainsi qu’une importante quantité de munitions pour un coût de 5 millions FCFA aurait permis aux membres de la branche burkinabé d’Ançar Eddine d’attaquer le poste de gendarmerie de Somoroguan (Bobo Dioulasso), le 9 octobre 2015 qui avait fait trois victimes parmi les gendarmes.

Avec cette arrestation, c’est un autre coup dûr qui a été donné aux groupes terroristes au sud pays. Pour arppel, le 21 avril dernier, le chef des opérations de la nébuleuse Almourabitoune au sud, le Mauritanien Fawaz ould Almeida alias Ibrahim 10, avait été arrêté par la DGSE malienne dans le cadre des enquêtes qui ont suivies l'attaque de al station balnéaire ivoirienne de Grand Bassam. 

Le 09/05/2016 Par De notre correspondant à Bamako Daouda Tougan Konaté

à lire aussi