Fermer

Mali: le raid de Barkhane a bel et bien tué 11 soldats maliens

Mise à jour le 06/11/2017 à 17h43 Publié le 06/11/2017 à 17h41 Par Kofi Gabriel

#Société
soldats maliens

11 soldats maliens ont été tués par la force Barkhane.

#Mali : Comme nous l’avions annoncé en exclusivité il y a un peu plus d’une dizaine de jours, les forces françaises de l’opération Barkhane ont bel et bien tués 11 militaires maliens détenus par Nusrat al-Islam wal-Muslimin.

Le360 Afrique l’avait annoncé en exclusivité il y a une dizaine de jours. Les forces françaises de Barkhane ont tué les 11 soldats maliens détenus par le groupe Nusrat al-Islam wal-Muslimin lors d’un raid anti-terroriste intervenu dans la nuit du 23 au 24 octobre.

«Nous avons assez d’éléments pour affirmer que dans la nuit du 23 au 24 octobre, après un raid anti-terroriste, nos militaires ont été tués. Nous avons échangé avec les Français à ce sujet», a déclaré dimanche un responsable du ministère malien de la Défense.

Le recoupement des informations et des photos des soldats tués ont permis d’identifier les militaires qui étaient retenus prisonniers par le groupe djihadiste.


LIRE AUSSI : Mali. [Exclusif]: la force française Barkhane aurait tué 11 soldats maliens qu'elle voulait libérer


Après un long silence des autorités françaises et maliennes et des médias français, d'habitude très prompts à relayer les mouvements de Barkhane au Mali, les autorités françaises ont fini par reconnaître la «bavure».

Quelques jours avant ce raid, le groupe djihadiste sahélien, dirigé par le Touareg malien Iyad Ag Ghaly, avait diffusé une vidéo des 11 militaires maliens capturés lors de différentes attaques armées.
Environ 4.000 soldats français de la Force Barkhane sont déployés au Sahel, dont une grande majorité au Mali.
Le 06/11/2017 Par Kofi Gabriel