Fermer
#Société

Vidéo. Mali: réaction du syndicat sur le statut autonome des enseignants

Mise à jour le 18/01/2018 à 15h30 Publié le 18/01/2018 à 12h57 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Mali : Le Parlement malien a voté, à l’unanimité, la loi sur le statut autonome des enseignants. Malgré l’impact positif de celle-ci sur le plan financier, les enseignants maliens n’ont pas repris le chemin de l’école. Adama Fomba, porte-parole des syndicats de l’éducation, en explique la raison.

La loi sur le statut autonome des enseignants maliens a été votée à l'unanimité, vendredi dernier, par les députés, avec 126 voix pour, zéro contre et zéro abstention, lors d’une session extraordinaire. Ce statut a été réclamé par les enseignants en grève par intermittence depuis 9 mois.

Cette loi aura une incidence financière de plus de 5,62 milliards de francs CFA au profit de la profession.

Malgré les avancées de cette nouvelle loi, les enseignants n'ont pas regagné leurs établissements scolaires. Adama Fomba, porte-parole du collectif des syndicats de l’éducation, signataire de la plateforme revendicative de la profession, en explique les raisons.
Le 18/01/2018 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

à lire aussi