Fermer

Vidéo. Mali: les images choquantes de Peuls massacrés (âmes sensibles s'abstenir)

Mise à jour le 27/06/2018 à 14h15 Publié le 27/06/2018 à 13h50 Par Mar Bassine

#Société
Vidéo. Mali: les images choquantes de peuls massacrés (âmes sensibles s'abstenir)
© Copyright : DR

#Mali : Depuis quelques jours, les images de massacres de populations présentées comme appartenant à l'ethnie peule choquent la Toile. Curieusement, la presse africaine et internationale évite de diffuser ces vidéos qui semblent témoigner d'un génocide.


Pour le moment, à notre connaissance, aucun site d'information ni aucune chaîne de télévision africaine n'a diffusé ces images, alors qu'il le faudrait pour mettre la pression sur le gouvernement malien afin qu'il prenne les mesures adéquates. 

Dans la première vidéo (visible ici), des hommes en uniformes armés de machettes donnent des coups à des personnes couchées à même le sol. Difficile de savoir dans quelles circonstances ces faits se sont produits. Cependant, sur les réseaux sociaux, les explications données par la plupart des personnes ayant posté la vidéo ne laissent place à aucun doute. 

Sur la page Facebook de l'Iniative pour la résurgence du mouvement abolitionniste de Kaédi (IRA Kaédi) la vidéo en question a été postée lundi 25 juin avec un message simple: "halte au massacre: génocide peul en cours dans le centre du Mali". Selon l'auteur du post: "l'Armée française qui est à 100 km est sourde et muette. Comme au Rwanda en 1994". 

Concernant la deuxième vidéo, les informations sont nettement plus précises. En effet, selon l'association malienne de défense des populations pastorales,"lors d’une opération de l’armée malienne dans les localités de Kobaka et Nantaka, au centre du Mali, 25 personnes issues de la communauté peule ont été arrêtées". Des coups de feu ont ensuite été entendus. Les militaires une fois partis, les populations ont découvert dans les environs desdites localités, des fosses communes contenant 25 corps. 





Au vu de cette horreur en cours dans le centre du Mali, on est tenté de se demander si le gouvernement malien a pris conscience de ces violations flagrantes des droits de l'Homme. Par ailleurs, pourquoi la presse refuse-t-elle de montrer ces images qui sont les seules capables de mobiliser l'opinion publique et de mettre la pression sur les forces armées maliennes dont la responsabilité est engagée? 

Pour l'heure, une enquête des Nations unies portant sur un précédent massacre a fait état d'une douzaine de personnes tuées dans des circonstances similaires. Le Canada a également appelé l'Etat malien à clarifier la situation des droits de l'Homme dans le centre du pays. Curieusement, on entend très peu les autorités françaises ou encore la procureure de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda. 



Le 27/06/2018 Par Mar Bassine