Fermer

Mali: trois hommes qui "planifiaient des attaques" à Bamako ce weekend arrêtés

Mise à jour le 12/08/2018 à 20h57 Publié le 12/08/2018 à 08h16 Par Le360 Afrique - MAP

#Société
djihadistes
© Copyright : DR

#Mali : Trois membres d'un "commando" qui "planifiait des attaques ciblées" ce weekend à Bamako ont été arrêtés, samedi, à la veille du second tour de l'élection présidentielle au Mali, ont indiqué les services de renseignement maliens.

Les trois Maliens, soupçonnés d'être les auteurs d'un braquage ayant fait trois morts en octobre 2016, "planifiaient d'autres attaques ciblées à Bamako ce weekend", a précisé un communiqué de la Sécurité d'Etat.

"C'est au cours de la planification de leurs opérations", dont la nature n'a pas été précisée, que "le chef du commando, Abramane Diallo, alias El Idriss, et deux de ses lieutenants, Yoro Demba Diallo et Ibrahima Diakité", ont été appréhendés par des "éléments de la Sécurité d'Etat", selon la même source.


LIRE AUSSI: Mali: après le QG du G5 Sahel, une attaque contre des soldats de Barkhane


Selon le communiqué de la Sécurité d'Etat, qui qualifie le commando de "groupe terroriste", les trois hommes sont les auteurs de "l'attaque ciblée" contre le poste de péage de Sanankoroba, à 30 km de la capitale, dans la nuit du 24 au 25 octobre 2016, au cours de laquelle deux agents du péage et un gardien avaient été tués.

Les autorités maliennes avaient annoncé plus tôt dans la journée que la sécurité serait assurée le jour du scrutin par 36.000 militaires, soit 20% de plus que lors du premier tour.
Le 12/08/2018 Par Le360 Afrique - MAP