Fermer

Vidéo. Mali: la cola, une noix aux multiples vertus

Mise à jour le 04/11/2018 à 21h32 Publié le 04/11/2018 à 09h53 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Société
Mali: la cola, une noix aux multiples vertus
© Copyright : DR

#Mali : Au-delà de ses vertus aphrodisiaques et de ses nombreuses propriétés thérapeutiques, la noix de cola est aussi porteuse de valeurs culturelles et cultuelles au Mali et dans la sous-région ouest-africaine.

La noix de cola ou cola (ou kola), fruit du colatier (ou Kolatier), de la taille d’une châtaigne et pesant autour de 20 à 25 grammes, est un fruit, originaire de la forêt tropicale de l’Afrique occidentale et centrale, très appréciée depuis la nuit des temps par les populations pour de nombreuses raisons.


Outre ses vertus aphrodisiaques, du fait de sa forte teneur en caféine, consommée fraîche et longuement mâchées -elle développe une saveur amère à cause de sa forte teneur en xanthines, puis sucrée-, on prête à la cola des propriétés thérapeutiques (antidépressives, favorise la circulation du sang, etc.).

Par ailleurs, la cola est surtout connue en Afrique et au Brésil, comme porteuse d’une valeur symbolique. Elle est souvent consommée lors des cérémonies de mariage, de naissance et pour souhaiter la bienvenue à des invités de marque, comme symbole de partage. Elle est aussi partagée pour signifier une entente scellée ou une réconciliation entre deux parties opposées.

En Afrique de l’ouest, la Côte d’Ivoire, la Guinée et le Nigeria en sont les grands producteurs. La cola est utilisée aussi dans l’industrie pharmaceutique où elle intervient dans la composition de nombreux médicaments, notamment ceux qui aident à lutter contre l’asthme et les maladies pulmonaires.
Le 04/11/2018 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté