Fermer

Vidéo. Mali: les cheminots maliens entament une grève de la faim

Mise à jour le 13/01/2019 à 17h40 Publié le 13/01/2019 à 12h11 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Société
Les cheminots maliens entament une grève de la faim
© Copyright : DR

#Mali : Les cheminots maliens entament leur 10e jour de grève. Et devant le non-paiement de leurs salaires depuis 10 mois, ils viennent de décrété une grève de la faim, afin d'attirer l'attention des autorités maliennes sur le calvaire qu'ils vivent.

Cela va faire 10 mois que les cheminots du Mali n’ont pas perçu leurs salaires. Ils viennent donc d'entamer une grève de la faim pour réclamer leurs arriérés. Cette grève intervient après qu'ils aient épuisé toutes les voies de recours, souligne le syndicat des cheminots.


Rappelons que la société Dakar-Bamako Ferroviaire est une société binationale, les Etats du Mali et du Sénégal en étant les actionnaires. En 2015, la société était sous la coupe d’un seul actionnaire de référence, Advanced. Les deux Etats ont mis à sa disposition 22 trains de ligne.

Actuellement, seules 2 machines sont en état de marche. En conséquence, les deux Etats ont décidé d’annuler la convention qui avait été signée. 


LIRE AUSSI: Sénégal: l’usine de traverses de Thiès réhabilitée grâce au TER et la relance de la ligne Dakar-Bamako


En attendant de trouver un nouveau concessionnaire, les Etats ont pris en charge le paiement des salaires des cheminots. Toutefois, et contrairement à la situation au Sénégal, au Mali, les employés de Dakar-Bamako Ferroviaire se trouvent sans salaire depuis 10 mois. Intenable. 
Le 13/01/2019 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté