Fermer

Vidéo. Mali: imposante marche des Dogons pour réclamer la démission du Premier ministre

Mise à jour le 14/09/2019 à 17h08 Publié le 14/09/2019 à 17h01 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Société
Imposante marche des dogons pour réclamer la démission du premier ministre
© Copyright : DR

#Mali : Le mouvement Baguiné So ou "Parole du territoire" et plusieurs autres associations du pays dogon ont organisé une marche pacifique hier vendredi 13 septembre, pour protester contre la répression dont fait l'objet la milice Danan Ambassagou. Ils ont même réclamer la démission du Premier ministre.


Selon ses organisateurs, la marche avait pour objectif de dénoncer le comportement du gouvernement malien à l’égard des combattant de la milice dogon des Danan Ambassagou ou chasseurs traditionnels dont les camps font l'objet de bombardements de la part de l'armée malienne. 

Baguiné So et les autres associations Dogon soutiennent que ces hommes armés de l'ethnie dogon "ne sont ni des terroristes encore moins des criminels, comme certains veulent le faire croire". 


>>>LIRE AUSSI: Mali: les groupes armés peuls et dogons signant un accord de paix

Ces mouvements du pays dogon, en tant que société civile, soucieux de la cohésion sociale et épris de paix et de justice, dénoncent le comportement des forces armées maliennes face à leurs frères.



Ils ont même demandé au président de la république, Ibrahim Boubacar Keïta le départ du premier ministre, Boubou Cissé. Ils réclament aussi la démission de Babali Ba, conseiller spécial à la primature, car, à les en croire, ce dernier, de l'ethnie peule, joue un rôle ambigu dans la situation d’insécurité que les dogons vivent. 

En outre, ils demandent la nomination de personnages neutres à certains postes stratégiques, vu la situation que traverse le pays.
Le 14/09/2019 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté