Fermer

Vidéo. Mali: comment le Mali se prépare pour faire face au coronavirus

Mise à jour le 25/03/2020 à 10h59 Publié le 25/03/2020 à 10h11 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Société
Vidéo. Comment le Mali se prépare pour faire face au coronavirus
© Copyright : DR

#Mali : Le Mali qui était parmi les rares pays encore épargnés par la pandémie du coronavirus au niveau du continent africain vient d'enregistrer 2 cas de coronavirus. Depuis quelques jours, les autorités sanitaires et politiques du pays s’activent pour prévenir la pandémie.

Le Mali qui était un ilot qui échappe à la pandémie du coronavirus qui a touché tous ses voisins -Algérie, Niger, Mauritanie, Sénégal, Côte d’Ivoire, Guinée et Burkina Faso- est désormais lui aussi touché. Les autorités viennent d'annoncer que deux personnes ont été testées positives au coronavirus.

Face à la pandémie, les autorités sanitaires du pays multiplient les recommandations à l’égard de la population en mettant l’accent sur le lavage des mains avec du savon plusieurs fois par jour et l’utilisation du gel hydro-alcoolique dans les entreprises, établissements publics, restaurants, etc. Des mesures qui sont respectées dans de nombreux endroits publics et privés.


LIRE AUSSI: Coronavirus: l’Afrique du Sud devient le pays le plus touché d’Afrique


Bien que n’ayant pas enregistré de cas, les autorités maliennes ont pris une série de mesures pour prévenir la pandémie. Ainsi, le Conseil supérieur de la défense nationale a décidé la suspension jusqu’à nouvel ordre des vols commerciaux en provenance des pays touchés, à l’exception des vols cargos, la fermeture des écoles publiques, privées et confessionnelles (maternelles, primaires, secondaires et supérieures), les medersas coraniques et ce, pendant trois semaines. 

Tous les regroupements publics, y compris les ateliers, colloques, séminaires, meetings populaires, sont interdits au même titre que les regroupements à caractère social, sportif, culturel et politique de plus de cinquante personnes, sous réserve du respect des gestes-barrières. Les boîtes de nuit et bars dancing sont également fermés.

Par ailleurs, le gouvernent a débloqué une enveloppe initiale de 6 milliards de francs CFA pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

 

Le 25/03/2020 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté