Fermer

Vidéo. Les «pneus cassés» européens trouvent une seconde vie au Mali

Mise à jour le 06/09/2020 à 19h57 Publié le 06/09/2020 à 10h32 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Société
Les "pneus cassés" européens ont une seconde vie au Mali
© Copyright : DR

#Mali : Les pneus usés européens ont une seconde vie en Afrique, notamment au Mali où ils sont plus communément appelés «pneus cassés». A cause du Covid-19, ces pneus à prix accessible sont devenus rares.

Les pneus usés, communément appelés «pneus cassés» au Mali, font le bonheur des automobilistes et charretiers, mais aussi de nombreux Maliens qui s’adonnent à leur revente ou les recyclent.

Ces pneus de seconde main, importés d’Europe, particulièrement des Pays-Bas, rencontrent une forte demande sur le marché malien, appréciés aussi bien par les automobilistes que par les charretiers en raison de leur prix modique.


LIRE AUSSI: Voitures d’occasion. Un exemple à suivre: comment le Maroc s'est débarrassé des poubelles ambulantes


En effet, ces pneus usagés sont vendus entre 5.000 et 6.000 francs CFA (7,62 et 9,15 euros) l’unité alors que les neufs sont commercialisés à des prix variant de 53.000 à 90.000 FCFA selon les marques.

Or, de nombreux Maliens n'ont pas les moyens de se payer les pneus tout droit sortis de l'usine.


Reste qu’à cause de la pandémie de Covid-19 et de la fermeture des frontières, l’approvisionnement du marché malien en «pneus cassés» s’est fortement réduit. Les vendeurs en ont profité pour augmenter les tarifs. 

La durée de vie des «pneus cassés» est comprise entre 6 mois et 1 an, mais mis à rude épreuve par l’état des routes maliennes et les poids dont on surcharge des voitures, ces pneus d'occasion provoquent régulièrement des accidents.
Le 06/09/2020 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

à lire aussi