Fermer

Vidéo. Les Maliens se détournent de la friperie à cause du Covid-19

Mise à jour le 12/01/2021 à 13h47 Publié le 12/01/2021 à 13h47 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Société
Vidéo. Les Maliens ont peur de la friperie à cause du Covid-19
© Copyright : Le360 / Diemba Moussa Konaté

#Mali : Au Mali, la vente de friperie fait partie des activités qui subissent les conséquences directes de la pandémie du Covid-19. Beaucoup dont ces vêtements d'occasion importés faisaient partie de l'habillement s'en sont détournés de peur d'attraper le Covid-19.

Les vendeurs de friperie sont durement éprouvés par cette situation. Si la saison froide constituait la période la plus propice pour les vendeurs de friperie, tel n’est pas le cas cette année. En attendant l’éradication de la pandémie, les pulls attendent des preneurs.


>>>LIRE AUSSI: Vidéo. Mali: le froid à Bamako, la bonne affaire des vendeurs de friperie

Il faut dire qu'au Mali, depuis des décennies, la friperie fait le bonheur des ménages à faibles revenus. En effet, avec moins de 5000 francs CFA, soit 8 euros, il est possible pour un adulte de s'habiller de la tête aux pieds. De plus, ce type d'habillement ne fait pas concurrence à l'industrie du textile locale. En effet, la production domestique de vêtements concerne surtout l'habillement traditionnel en bazin qui ne font jamais partie des articles qui arrivent dans les balots de friperie. C'est ce qui fait que nul ne s'est jamais réllement opposé à ces vêtements d'occasion tout droit venus d'Europe et des Etats-Unis, jusqu'à ce que le Covid-19 pointe son nez.

 

Le 12/01/2021 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

à lire aussi