Fermer

Vidéo. Crise sanitaire, conflits inter-communautaires... Au Mali, le dénuement des déplacés, contraints d'être à Bamako

Mise à jour le 21/02/2021 à 14h16 Publié le 21/02/2021 à 14h14 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté

#Société
le dénuement des déplacés contraints d'être à Bamako
© Copyright : Le360Afrique/diemba

#Mali : A cause de la crise sanitaire et de conflits inter-communautaires, des Maliens ont dû se déplacer de leur région d'origine et se sont pour la plupart retrouvés à Bamako, dans un état de dénuement total. Le360 Afrique est allé à la rencontre de ces déplacés, à Faladié Grabal. Reportage.

Ni eau, ni assainissement, et en plus, de l'insécurité, pour ceux d’entre ces déplacés maliens qui se sont rendus dans cette zone près de Bamako avec leur bétail.

Si certes la situation des déplacés maliens est moins médiatisée que le terrorisme dans le pays, la situation humanitaire des personnes concernées reste à ce jour préoccupante, comme en témoignent ces images tournées dans le site de Faladié Grabal, près de Bamako. 

>>> LIRE AUSSI: Mali. Massacre de Peuls: les jihadistes du GSIM menacent les milices dogons et les Français

La crise sécuritaire déclenchée au nord et au centre du Mali, qui perdure depuis 2012, ainsi que des conflits inter-communautaires, qui opposent notamment éleveurs et agriculteurs, ont occasionné de multiples déplacements de Maliens vers les grandes villes du pays, et tout particulièrement la capitale. 


Des centaines de ces Maliens vivent actuellement une situation désastreuse. Tous appellent les nouvelles autorités de transition à les aider à retrouver leur région d’origine.
Le 21/02/2021 Par notre correspondant à Bamako Diemba Moussa Konaté