Fermer

Top 20 des Africains les mieux cotés sur le marché de l’art

Mise à jour le 13/10/2016 à 19h35 Publié le 13/10/2016 à 17h37 Par Mar Bassine

#Culture
Brahim El Anatsui que valent les artistes africains sur le marché de l'art
© Copyright : DR

#Maroc : L’African art market report, devenu la référence du monde de l’art du continent vient enfin d’être publié. Il liste les 100 artistes les mieux cotés, livre des analyses impressionnistes et, bien sûr, les chiffres qui permettent de se faire une idée sur la valeur des Africains sur le marché de l’art.


Si ailleurs, un artiste n’a de valeur que mort, en Afrique, ce n’est pas du tout la règle. Ils sont très nombreux à être bien vivants et à valoir de l’or, d’après les enchères de l’année 2015 qui pèsent pour beaucoup dans la cotation.

L’Ethiopie: une femme qui vaut 100 hommes

Julie Mehretu: que valent les artistes africains dans le marché de l'art
Peinture, Julie Mehretu, Ethiopie © Copyright : DR

L’Ethiopienne Julie Mehretu vaut bien 7,2 millions de dollars aux enchères durant l’année 2015. Cette éthiopienne de 46 ans, vivant au Etats-Unis et ayant la nationalité américaine est l’artiste africaine la mieux cotée. Bright New Future, peinture au nom évocateur et qui se traduit par "Brillant avenir" s’est vendu chez Christie’s pour la somme de 3,5 millions de dollars. Elle a été formée à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (1990-1991). Dans le top 100, un autre Ethiopien le rejoint, en l’occurrence «Skunder» Boghossian Alexander, qui occupe la 84e positon.

L’Afrique du Sud rafle tout

Kenridge William : que valent les artistes africains sur le marché de l'art
Peinture, Kenridge William, Afrique du Sud, (The Full Stop swallows the sentence) © Copyright : Dr

On aurait pu consacrer à classement à part pour les Suf-africains, tellement ils sont surreprésentés. Ils sont cinq parmi les 10 premiers, 8 dans les 20 premiers et au total 41 parmi les 100 artistes africains les plus cotés. Parmi eux, il y a notamment les artistes qui à titre posthume ont une cote très élevée. Stern Irma (1894-1966), par exemple, a cumulé à lui seul 3,2 millions de dollars, soit le deuxième chiffre d’affaires le plus élevé. Pierneef Jacob Hendrik (1886-1957) a fait 1,6 million de dollars. Mais, avant eux, selon l’African Art Market Report, ils sont devancés notamment par deux de leurs compatriotes, bien vivants ceux-là : Kentridge William et
Dumas Marlene qui  ont certes réalisé un chiffre d’affaires moins important, mais qui occupe les deuxième et troisième places du classement général.

Le Maroc en bonne place

Hassan Hajjaj
Photo-installation, Hassan Hajjaj Maroc © Copyright : DR

Avec 10 artistes sur les 100 du classement 2016, le Maroc trône en bonne place. La présence de collections locales, notamment celle des banques (Attijariwafa Bank, Société Générale), du Musée Mohammed VI, etc., contribue largement à la valorisation du patrimoine artistique.
Hassan Hajjaj est dans plusieurs univers artistiques, de la mode à la musique en passant par le design, même si Hajjaj le photographe est plus célèbre. C’est lui qui a notamment décoré le restaurant Andy Wahloo, nom signifiant en arabe dialectal « Je n’ai rien", mais qui est également un clin d’œil au célèbre artiste contemporain. Entre Marrakech et Londres, Hajjaj joue aussi bien avec l’art oriental qu’occidental. Son œuvre n’est rien moins que le fruit d’un savant métissage entre arabesques, odalisques qu’il prend soin d’habiller par pudeur et les images de marques et logos qu’il revisite. Tout ceci avec le plus grand soin.
Mounir Fatmi, peintre et sculptrice, Laila Saïdi, photographe, Farid Belkahia, sont autant de peintres que l’on retrouve parmi les 40 les mieux cotés.

L’Algérie: tout est dans l'installation

Kader Attia: Que valent les artistes africains sur le marché de l'art
Installation/Sculpture, Kader Attia, Algérie (Les fantômes) © Copyright : DR

Ils sont quatre Algériens à figurer parmi les 100, dont deux dans le top 10. Kader Attia et Adel Abdessemed sont respectivement à la 8e et 9e places. Tous deux franco-algériens, tous deux nés au début des années 1970, ils ont choisi la sculpture, sinon l’installation comme principal medium d’expression. Mais, c’est là où s’arrête la comparaison. La où l’œuvre d’Attia est plus difficile à identifier, celle d’Abdessemed qui est né et a grandi en Algérie est marquée par la violence des années 1990. Il lâche 7 sangliers à Paris en 2006, monte une vidéo ou six animaux de différentes espèces sont mis à mort en 2008. Ce qui rappelle l’assassinat du directeur de l’Ecole des beaux arts d’Alger où il poursuivait ses études en 1994 par les intégristes.

L’Afrique de l’Ouest: une montée en puissance

Soly Cissé: que valent les artistes africains sur le marché de l'art
Photographie, Soly Cissé, Sénégal © Copyright : DR

Le Ghanéen Brahim El Anatsui, aujourd’hui âgée de 72 ans, est au summum de son art. Ses sculptures s’arrachent à prix d’or. L’année dernière, aux enchères il cumule 2,1 millions de dollars et se classe tout juste à la quatrième place du top 100. Critique de la surconsommation, ses récentes sculptures rappellent "des piles de détritus", selon ses propres termes. C’est un champion du recyclage: boîte de lait, cannette de bière, tissu, tout ce qui lui passe sous le nez peut servir de matériau et devient méconnaissable quand il en a terminé.

Mais l’Afrique de l’Ouest c’est aussi le Mali qui a deux grands photographes, en l’occurrence Malick Sidibé, mort cette année à l’âge de 80 ans, et Abdoulaye Konaté, 63 ans. Leurs œuvres prennent de la valeur avec le temps. Quant aux Sénégalais Soly Cissé, peintre, et Omar Sow, sculpteur, ils continuent d’être sollicités un peu partout à travers le monde, ce qui leur permet de figurer dans ce classement.
Mais, c’est surtout le Nigéria qui remporte la palme grâce à ses 12 artistes qui figurent dans le classement 2016. Si la plupart l’œuvre de la plupart d’entre eux ne fait que très peu de recette, certains se distinguent. Par exemple, Grillo Yusuf Adebayo cumule 193.000 dollars aux enchères, Ben Onwonwu (1917-1994) en fait 500.000 et Siopis Penni, 159.000 dollars.



Top 20 des 100 artistes africains les mieux cotés 

Les critères utilisés pour le classement: 

1. Chiffre d’affaires adjugé en ventes aux enchères en 2015(25%)
2. Prix de l’œuvre sur le marché primaire (25%)
3. Nombre d’expositions dans les musées durant la carrière de l’artiste (20%)
4. Nombre d’expositions dans les galeries commerciales durant la carrière de l’artiste (20%)
5. Niveau de reconnaissance chez les critiques d’art indépendants (10%)

Rang Artiste Pays Date (s) Oeuvre Catégorie enchères 2015 ($ US) Note Africa Art Market
1 Mehretu Julie Ethiopie 1970 Peinture Comptemporain 7 266 445 7,30
2  Kentridge William Af.du Sud 1955 Peinture Comptemporain 946 303 5,58
3 Dumas Marlene Af.du Sud  1953 Peinture Comptemporain 735 025 5,50
4  El Anatsui Brahim Ghana 1944  Sculpture Comptemporain 2 097 609 5,47
5  Pierneef J Hendrik Af.du Sud 1886-1957 Peinture Moderne  1 614 788 4,81
6  Stern Irma Af.du Sud 1894-1966 Peinture Moderne 3 201 808 4,80
7 Ballen Roger Af.du Sud  1950  Photographie Fort Potentiel 10 053 4,65
8 Attia Kader  Algérie 1970 Sculpture Comptemporain 25 451 4,61
9 Abdessemed Adel Af.du Sud 1971 Sculpture Comptemporain 122 933 4,59
10 Hajjaj Hassan Maroc  1961 Photographie Fort potentiel  19 804 4,57
11 Toguo Barthelemy Cameroun 1967 Dessin Comptemporain 7 114 4,55
12 Ghada Amer Egypte 1963 Peinture,... Comptemporain 137 503  4,50
13 Mutu Wangechi Kenya  1972  Peinture Comptemporain 159 112  4,45
14 Malick Sidibe  Mali 1936-2016 Photographie Moderne  32 391  4,41
15 Tayou P. Martine Cameroun 1966  Sculpture Comptemporain 31 153 4,40
16 Rhode Robin Af.du Sud  1976  Photographie Comptemporain 82 783 4,38
17 Breitz Candice Af.du Sud  1972  Photographie Comptemporain 0 4,35
18 Boshoff Willem  Af.du Sud  1951 Sculpture Fort potentiel 1 253 4,20
19 Fatmi Mounir Maroc 1970 Peint., sculpt. Comptemporain 101 432 4,18
20 Nabil Youssef Egypte 1972 Photographie Comptemporain 45 000 4,17

 

Le 13/10/2016 Par Mar Bassine