Fermer

Jeux Olympiques: quelles sont les nations africaines les plus médaillées?

Mise à jour le 03/08/2016 à 09h58 Publié le 02/08/2016 à 14h05 Par Mar Bassine

#Sports
Jeux Olympiques
© Copyright : DR

#Maroc : Pour certains, c’est la participation qui compte. Cependant, en Afrique, il y a bien des nations qui, historiquement, ne partent pas aux Jeux olympiques pour faire de la figuration. Les pays d’Afrique du Nord et de l’Est se sont toujours distingués avec des athlètes de classe olympique.

Depuis le début des Jeux olympiques modernes, l’Afrique a remporté un total de 363 médailles olympiques sur un total de 14714 possibles distribuées depuis les premiers Jeux olympiques d’été de 1896. Autant dire que le continent a un sérieux retard. Néanmoins, la plupart des pays n'ont commencé à participer qu’en 1960 et affichent au plus quelque 12 ou 13 participations, à l’exception de l’Afrique du Sud et de l’Egypte qui ont respectivement participé aux JO 18 et 21 fois.

Au moment où 32 des 54 pays africains espèrent avoir leur première médaille olympique, d'autres ont un palmarès déjà très riches. 

 
Le Kenya : 5 records olympiques
Dans ce classement, c’est le Kenya qui occupe la première place grâce à ses 86 médailles en 13 participations, dont 25 en or, 32 en argent et 29 en bronze. Ce n’est pas tout, puisqu’il doit à ses athlètes cinq records olympiques.
Il faut dire que ce pays d’Afrique de l’Est a toujours présenté des athlètes de haut niveau. Le nom d’un Samson Kitur qui, en 1992 a battu le record olympique du 400m, en le ramenant à 44s18 est gravé dans les annales. David Rudisha au 800m en 2012, mais également William Sawe en 1982 sont également desrecordmen olympiques.
 
Afrique du Sud : Peut mieux faire
Si la plupart des pays africains n’ont que 13 participations, parce que n’ayant débuté qu’avec l’indépendance, l’Afrique du Sud en compte 18. Seule l’Egypte, avec ses 21 présences olympiques la dépasse. C’est dire que la Nation Arc-en-ciel aurait pu mieux faire, surtout si l’on sait qu’elle ne manque pas de moyens. Avec ses 76 médailles, dont 23 en or, l’Afrique du sud se hisse ainsi à la deuxième place de ce classement.  
 
L’Ethiopie : l’ombre d’Abébé Bikila
Qui n’a pas entendu parler de cette légende qui a remporté la médaille d’or olympique du marathon de 1960 ? Abebe Bikila, choisi à la dernière minute pour rejoindre la délégation olympique éthiopienne, surprendra le monde. Son nom sera à jamais lié à celui du marathon. L’Ethiopie comptera beaucoup des athlètes de la trempe d’Abebe qui s’appelleront Kenenissa Bekele, Haile Gebrselassie, Genzele Dibaba et tant d’autres encore. Ils sont nombreux à avoir fait tomber des records dans leurs disciplines phares, le fond et demi-fond, mais aussi le 400m. Il n’est donc pas étonnant que le pays se classe à la troisième place avec ses 45 médailles, dont 21 en or.

L’Egypte : 21 participations jamais une légende olympique
C’est le pays africain qui compte le plus de participations, avec 26 médailles dont 7 en or. Mais aux Jeux olympiques, l’Egypte n’a jamais réellement compté de légende. Aucun record olympiques n’a jamais été battu par un athlète égyptien, mais certains athlètes se distinguent dans les championnats du monde.
 
Le Maroc : Aouita, Bidouane, Guerrouj : trois légendes africaines
Ils ont marqué de leur empreinte, l’athlétisme en général et les Jeux olympiques en particulier. En finale du 400 m haies aux JO de Los Angeles en 1984, la médaille d'or de Nawal El Moutawakeel, première femme à remporter une médaille d'or olympique au Maroc et dans le monde arabe, est tout simplement historique.
L’or de Said Aouita aux mêmes JO de Los Angeles, au 5000m reste également dans les mémoires. Aouita, au terme d’une course époustouflante, devance les favoris qu’étaient le Suisse Markus Ryffel et le Portugais, Antonio Leitao. Ce sera le début d’un règne qu’aucun athlète ne viendra contester. Ce sera l’or au 5000m des championnats du monde d’athlétisme de 1987, puis au 3000m des championnats du monde en salle IAAF. Et puis les records tomberont dans plusieurs distances: le 1500m, le 2000m, le 3000m et deux fois pour le 5000m. 
Evidemment, Nezha Bidouane et plus tard Hicham El Guerrouj seront ses dignes successeurs. Encore aujourd'hui, El Guerrouj est le détenteur du record du monde du 1500m et du 2000m. A deux reprises, le natif de Berkane, petite localité dans l'Oriental marocain, portera l'or olympique autour de son cou. Au total, le Maroc aura remporté quelque 22 médailles olympiques en 13 participations.


Classement des pays africains les plus médaillés :
Pays Nombre de participations Or Ar. Br. Total
 Kenya 13 25 32 29 86
 Afrique du Sud 18 23 26 27 76
 Éthiopie 12 21 7 17 45
 Égypte 21 7 9 10 26
 Maroc 13 6 5 11 22
 Nigeria 15 3 8 12 23
 Algérie 12 5 2 8 15
 Tunisie 13 4 2 4 10
 Zimbabwe 9 3 4 1 8
 Ouganda 14 2 3 2 7
 Cameroun 13 3 1 1 5
 Namibie 6 0 4 0 4
 Ghana 13 0 1 3 4
 Mozambique 9 1 0 1 2
 Burundi 5 1 0 0 1
 Zambie 11 0 1 1 2
 Botswana 9 0 1 0 1
 Côte d'Ivoire 12 0 1 0 1
 Gabon 9 0 1 0 1
 Sénégal 13 0 1 0 1
 Soudan 11 0 1 0 1
 Érythrée 4 0 0 1 1
 Niger 11 0 0 1 1
 Togo 9 0 0 1 1

Le 02/08/2016 Par Mar Bassine