Fermer

Innovation: quels sont les cinq pays africains qui ont déposé le plus de brevets en 2020?

Mise à jour le 05/03/2021 à 13h33 Publié le 05/03/2021 à 13h32 Par Moussa Diop

#Economie
innovations
© Copyright : DR

#Maroc : Selon l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), 275.900 demandes internationales de brevets ont été déposées dans le monde par l’intermédiaire du Traité de coopération en matière de brevets. L’Afrique ne représente que 0,15% des dépôts et 5 pays ont assuré 89% de ces demandes.

Malgré la pandémie du Covid-19, l’innovation n’a pas reculé. Au contraire, les demandes internationales de brevets déposés par l’intermédiaire de l’OMPI ont augmenté en 2020, comparativement à 2019, de 4%, s'établissant à 275.900 demandes déposées par l’intermédiaire du Traité de coopération en matière de brevets (PCT), l’un des principaux indicateurs permettant de mesurer l’innovation dans le monde.

Le PCT permet aux déposants d’obtenir une protection par brevet au niveau international. En déposant une seule demande internationale de brevet selon le PCT, les déposants peuvent demander la protection d’une invention simultanément dans de nombreux pays.

>>> LIRE AUSSI: Indice mondial de l’innovation: voici le Top 5 des pays africains les plus performants

Au total, les déposants sont issus de 137 pays. Constat: le continent est sous-représenté avec seulement 22 pays qui ont déposé des demandes de brevets au niveau du système PCT. Au total, ces pays ont déposé 412 demandes, ce qui représente 0,15% des dépôts de brevets dans le monde, et atteste du faible niveau d’innovation en Afrique, où les entreprises innovent peu et la recherche reste le parent pauvre de presque tous les pays.

L’Afrique du Sud, le pays le plus industrialisé du continent, a déposé à elle seule 251 demandes de dépôts de brevets en 2020, en baisse de -8,73% par rapport à 2019. Elle réalise 61% des demandes de dépôts de brevets au niveau du système PCT de l’OMPI du continent africain. Le pays arc-en-ciel se positionne tout de même au 35e rang mondial.

>>> LIRE AUSSI: Coronavirus: des innovations «made in Cameroon» pour faire face à la pandémie

Loin derrière suit l’Egypte avec 46 dépôts, se positionnant au 51e rang mondial. Le Maroc arrive en 3e position au niveau africain avec 42 dépôts en 2020, contre 33 en 2019, soit une hausse de 27,27%.

L’Algérie et Maurice bouclent le Top 5 africain, avec respectivement 14 dépôts chacun, se positionnant respectivement au 72e et 74e rang mondial.

Ces cinq pays africains représentent, à eux seuls, 89,01% du total des brevets déposés en Afrique. 

Rang Afrique Pays Nombre de dépôts en 2020 Rang mondial
1er Afrique du Sud 251 35e
2e Egypte 46 51e
3e Maroc 42 55e
4e Algérie  14 72e
5e Maurice 14 74e


Dans le monde, c’est la Chine qui caracole en tête, avec 68.720 brevets déposés, en hausse de 16,1%, loin devant les Etats-Unis (59.230 demandes), le Japon (50.520 demandes), la Corée (20.060 demandes) et l’Allemagne (18.643 demandes). Ces dix premiers pays sont à l’origine de 88,5% du total des demandes de brevets déposés en 2020.

>>> LIRE AUSSI: Mauritanie: Tooga obtient un brevet pour son procédé innovant de fabrication d'aliment de bétail naturel

La domination chinoise est tractée par le géant Huawei Technologies en tête avec 5.464 brevets déposés, devant le Sud-coréen Samsung Electronics (3.093 demandes) et le Japonais Mitsubishi electronic corporation (2.810 demandes).

Les demandes de brevets concernent plusieurs domaines: électronique, instruments (technologie médicale, optique, technique de mesure, etc.), chimie, mécanique, et autres domaines.

Les technologies de l’information ont représenté la plus importante demande de brevets selon le PCT, avec 9,2%, devant les communications numériques (8,3%), les technologies médicales (6,6%), les machines électriques (6,6% et les techniques de mesures (4,8%).

Enfin, il existe trois système d’enregistrement des brevets dans le monde: le Traité de coopération en matière de brevets (PCT), le Système international des marques (Système de Madrid) et le Système international des dessins et modèles (Système de La Haye). 
Le 05/03/2021 Par Moussa Diop