Fermer

Alerte voyage: le Maroc, seul pays africain considéré comme "sans risque" par la France

Mise à jour le 13/05/2019 à 15h31 Publié le 13/05/2019 à 14h53 Par Moussa Diop

#Politique
Voyage
© Copyright : DR

#Maroc : Le Quai d’Orsay vient de mettre à jour ses «Conseils aux voyageurs». Les zones à risque s’élargissent dans le continent africain, notamment du fait des menaces terroristes. Un seul pays du continent est considéré comme étant "sans risque".

Le ministère des Affaires étrangères français vient de mettre à jour ses «Conseils aux voyageurs». Une mise à jour qui intervient au lendemain du kidnapping de touristes français au Bénin et dont la libération au Burkina Faso s’est soldée par la mort de deux membres des forces spéciales françaises.

Avec cette mise à jour, la dernière datant d’août 2018, le Quai d’Orsay révise le niveau de vigilance de plusieurs régions, notamment au niveau du continent africain où le risque gagne du terrain face aux menaces terroristes qui s’élargissent.

Le ministère français classe les pays du monde en 4 couleurs en fonction de leur risque : Rouge, Orange, Jaune et Vert: Rouge pour "formellement déconseillé", orange pour "déconseillé sauf raison impérative", jaune pour "vigilance renforcée" et vert pour "vigilance normale".


LIRE AUSSI: Algérie: Le Quai d’Orsay souligne la persistance de la menace terroriste


Bien évidemment, la zone sahélo-saharienne est considérée comme étant la plus risquée dans le continent africain, notamment celle allant de la Mauritanie à la Somalie, en passant par le Mali, le Niger, le Burkina Faso, le Soudan, la Libye et une partie de l’Algérie. La présence des groupuscules jihadistes dans cette région est une source d’inquiétudes pour les autorités françaises.

Ainsi, les territoires du Mali, du Niger, du Soudan du Sud et de la Somalie sont totalement classés ”Rouge” et donc «fortement déconseillée».

Voyage et risque pays
© Copyright : DR

Parallèlement, les zones classées “Orange” sont «déconseillées sauf raison impérative» ne cessent de s’élargir. Elles couvrent désormais  une grande partie de l’Algérie, de la Mauritanie, du Burkina Faso, du Nigeria, du Tchad et des pays d’Afrique centrale et de l’Est.

A ce titre, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian , a invité samedi dernier, le 11 mai 2019, les touristes français à la plus grande prudence au Sahel.


LIRE AUSSI: Risque pays. Maghreb: le Maroc premier de la classe, l'Algérie parmi les pays à risque élevé


Pour les autres pays africains, le Quai d’Orsay les a classé en ”Jaune” donc appelle à une «vigilance renforcée». Cette vigilance est recommandée pour la Mauritanie (une grande partie du territoire), le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Guinée, l’Afrique australe, etc.

Dans plusieurs pays, les zones rouges cohabitent avec celles qui sont orange ou jaune. Par exemple, pour l’Algérie, où aucune zone n’est désormais classée sans risque, le jaune, l’orange et le rouge se partagent tout le territoire.

Au niveau africain, un seul pays est classé en ”Vert” donc en «vigilance normale», au même titre que les pays européens, les Etats-Unis, le Canada, l’Australie, l’Argentine, le Japon,… C’est le Maroc. Le pays est déclaré sûr et sans risque pour les touristes.

Il convient de noter qu'en novembre 2018, le Maroc se hissait au 8e rang mondial des destinations les plus sûres, selon le magazine britannique Which Travel qui classe chaque année les 20 destinations touristiques les plus sûres du monde en se basant sur trois critères fondamentaux: taux de criminalité, menace terroriste et risque catastrophique.
Le 13/05/2019 Par Moussa Diop

à lire aussi