Fermer
#Economie

Vidéo. Sénégal: la ville du Sud Kolda à feu et à sang à cause d'une police corrompue

Mise à jour le 17/03/2017 à 16h12 Publié le 17/03/2017 à 14h05 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé

#Maroc : De jeunes conducteurs de motos-taxis en colère ont attaqué le commissariat de police de Kolda pour protester contre l’attitude des policiers qui, selon eux, les rackettent.


Selon les jeunes conducteurs de moto-taxi, chaque matin ils sont obligés de donner 1000 FCFA à la police pour pouvoir exercer leur activité. Mais ce matin-là, l'un des jeunes a préféré se dérober en essayant d'emprunter des voies moins surveillées. 


VOIR AUSSI: Vidéo. Kenya: six policiers convaincus de corruption passent devant la justice

Le conducteur de l’engin et sa passagère ont terminé leur course dans un ravin, à hauteur du pont de Sinthiang Idrissa. Dans un communiqué, la police explique que c’est "lors d’une opération de sécurisation" que l’accident "s’est produit au pont de Sinthiang Idrissa". "Un des agents de police en service a sommé le conducteur de moto Jakarta de s’arrêter aux fins de vérification. Ce dernier a tout simplement refusé d’obtempérer et forcé le barrage de contrôle", explique le texte.

Il ajoute que le conducteur a "appuyé sur l’accélérateur et a voulu percuter volontairement l’agent de police", contraignant ce dernier à "lui céder le passage". La nouvelle de cet accident a mis les conducteurs de motos "Jakarta" dans une colère noire. Des échauffourées ont éclaté entre eux et la police dans les heures qui ont suivi l’incident, avant de reprendre dans la journée de mardi.

Le 17/03/2017 Par De notre correspondant à Dakar Moustapha Cissé